Voyage

Madère, nos 3 randonnées à faire avec des enfants

randonnée Caldeirao Verde

Madère est l’endroit parfait pour s’adonner à la randonnée, les paysages sont superbes, jalonnés de multiples sentiers. Nous avons utilisé le guide Rother dans le choix de nos balades, il est assez complet puisqu’il recense 60 itinéraires de randonnées le long des levadas ou en montagne.
Nos filles, 8 ans et presque 5 ans ne sont pas des marcheuses et pourtant nous avons réussi à réaliser 3 des plus belles randonnées de l’île : la levada das 25 Fontes, Caldeirao Verde et le Pico Ruivo.

Nous avons sélectionné dans le guide les randonnées les plus jolies mais surtout celles qui nous semblaient faisables avec des enfants. Les randonnées Rother sont classées en 3 catégories : bleue, rouge et noire. Nous avons fait une randonnée bleue et deux randonnées classées rouges, les noires étant définitivement trop difficiles avec des enfants en bas âge (8 ans et 5 ans), d’autant plus que je n’avais trouvé aucun retour ou peu d’information sur internet sur des randonnées à Madère avec les enfants.
Je vais donc classer les 3 randonnées que nous avons faites en fonction de leur niveau de difficulté avec des enfants avec le nombre de kilomètres, le dénivelé et le temps de marche avec les pauses. Je rappelle que les filles n’étaient pas du tout entrainées et encore moins adeptes de la marche !

Madère randonnée de la levada das 25 Fontes

Notre équipement pour ces 3 randonnées à Madère :
– Un bon sac à dos Quechua 20L spécial randonnée avec de multiples poches et une aération dans le dos bien pratique pour le porteur
– Des gourdes et des rations alimentaires suffisantes (aucune restauration possible sur les randonnées)
– Des lampes frontales (5 euros chez Décathlon)
– De bonnes chaussures de marche Palladium pour nous, elles nous suivent depuis le Costa Rica et des baskets pour les filles (qui resserviront ainsi pour les activités sportives)
– Le guide Rother de référence des randonnées à Madère, il se glisse partout grâce à sa petite taille tout en étant suffisamment détaillé (durée des randonnées, niveau de difficulté, dénivelé)

Madère randonnée de la levada das 25 Fontes

Motiver les enfants à marcher sur de longues distances n’est pas chose facile. Nos filles ne sont absolument pas des marcheuses. Nous allons certes à l’école ou aux activités du mercredi à pied mais de là à marcher 10 kilomètres avec du dénivelé c’est une autre histoire ! Il a fallu ruser et surtout ne RIEN lâcher. Tout se joue à la 1ère randonnée. Evidemment elles ont râlé le premier kilomètre mais nous n’avons pas fait demi-tour, ni essayé de les porter, nous avons continué à marcher et là elles ont compris qu’elles n’auraient pas gain de cause et elles n’ont plus rien dit par la suite, marchant d’un bon pas, nous surprenant même sur leur capacité à marcher sur de longues distances pour leur âge. Nous avions un rythme d’une randonnée tous les 3 jours. Il est bien de leur rappeler qu’il y a des jours pour elles (plages, piscines toute l’après-midi n’étant pas forcément dans nos habitudes de vacances) et des jours pour nous également. Voici mes astuces pour motiver les enfants à marcher en randonnée :

Rendre la randonnée ludique : la perpective de traverser des tunnels à la lampe frontale motivera petits et grands. Il y a des tunnels de toutes sortes sur les randonnées de Madère: des tunnels de quelques mètres avec un coude au milieu dans lesquels on ne voit rien du tout, parfaits pour jouer à se faire peur et des tunnels longs de plusieurs centaines de mètres avec la lumière de la sortie pour nous guider. Bref les filles ont adoré marcher à la lampe frontale mais ça marche aussi avec une paire de jumelles en forêt, un bâton de marche à la montagne ou une loupe pour observer les petites bêtes à la campagne !
Jouer à « cherche et trouve » ou si vous avez un peu le temps, vous pouvez aussi préparer un petit bingo de la nature. Chacun des enfants devant cocher les choses à trouver pendant leur randonnée pour valider leur grille: oiseau, feuille, fleur, empreinte d’animaux, arbre, caillou, coquillages… Tout est prétexte pour captiver leur attention et les détourner du nombre de kilomètres qu’il reste à parcourir.
– Mes enfants sont des estomacs sur pattes alors l’idée de pique-niquer à mi-parcours était une bonne façon de les faire avancer ! Leur promettre une glace en fin de journée fonctionne aussi très bien ! Pour changer un peu de la salade de riz, j’avais acheté des plats lyophilisés : pâtes aux cèpes, chili, poulet thaï… Ce qui a beaucoup amusé les filles au moment de préparer leur repas en sachet et cela permet aussi de recharger les batteries car marcher ça creuse !

Randonnée du Pico Ruivo / niveau facile / 5,5 kilomètres / dénivelé + et – 270 mètres / durée 3h15

Cette randonnée fait partie du top des randonnées de Madère, c’est une randonnée de montagne qui vous mène jusqu’au plus haut sommet de l’île, le Pico Ruivo qui culmine à 1862 mètres. Elle ne fait que 5,5 kilomètres aller/retour, avec un dénivelé de 270 mètres à la montée et à la descente sur un sentier aménagé ce qui en fait une randonnée facile pour les familles.
Cependant les conditions météorologiques au Pico Ruivo (début de randonnée à l’Achada do Teixera à 1592 mètres d’altitude) ne sont pas toujours optimales.
Nous avons sous-estimé les prévisions météorologiques qui étaient moyennes ce jour là. En juillet, au Pico Ruivo, nous avons donc débuté la randonnée avec 13 degrés, dans les nuages et sous une pluie fine avec uniquement un sweat et un coupe-vent pour nous protéger, c’était un peu juste. Vous ne verrez donc pas de belles photos au sommet du Pico Ruivo puisque nous n’avons vu que des nuages. Nous avons tout de même pu profiter pour découvrir une flore des montagnes très variée.

randonnée madère pico ruivo
randonnée madère pico ruivo
randonnée madère pico ruivo

Sur les 2 heures annoncées dans le guide Rother, nous avons mis avec les filles 3h15 avec peu de pauses pour ne pas se refroidir. Le chemin est clair et balisé, sur un sentier pavé avec quelques escaliers.
Il est absolument accessible aux familles mais il ne faut jamais être trop prudent avec les enfants et veiller à leur sécurité sur la randonnée. Nous veillons à ce qu’elles portent de bonnes chaussures de marche (nous avons vu des enfants en tongs !) et nous donnons les règles de sécurité en randonnée : ne pas courir et regarder où l’on pose les pieds, être vigilants sur les chemins humides ou caillouteux qui peuvent être plus glissants. Sur les zones délicates, nous ne les lâchons pas d’une semelle et leur prenons la main pour plus de sécurité.

Randonnée de la levada das 25 Fontes (25 sources) / niveau intermédiaire / 10 kilomètres / dénivelé + et – 320 mètres / durée 6h

La randonnée des 25 sources est l’une de celles qui faut absolument faire à Madère. L’itinéraire longe une levada, un de ces nombreux canaux d’irrigation qui sert à l’agriculture sur l’île pour déboucher sur un cirque rocheux recouvert de végétation et de fougères sur lequel ruissellent les 25 sources.
Le guide Rother annonce un itinéraire de 8,6 kilomètres, je pense que c’est la distance réelle au départ du poste forestier et non pas au départ du parking situé plusieurs centaines de mètres en amont. Il existe une navette payante pour relier le parking et le poste forestier. Nous n’avons pas pris cette navette ni pour descendre à l’aller, ni pour remonter au retour. Certes le chemin n’a que peu d’intérêt mais c’est avec une certaine fierté que nous avons parcouru cette distance supplémentaire ce qui nous a fait une randonnée totale de 10 kilomètres pour une durée de 6 heures, annoncée 3h sur le guide Rother.
Nous avons donc doublé le temps du guide mais nous l’avons surtout faite au rythme des enfants, le but était de la terminer. Nous avons débuté nos randonnées relativement tôt par crainte de voir trop de monde sur le sentier. Sur cette randonnée un départ entre 9h45 et 10h30 est idéal car le chemin longeant la levada étant souvent réduit à un passage pour un seul randonneur, cela vous évitera de croiser trop de randonneurs qui sont déjà sur le retour. Le départ se fait à 1278 mètres, à 9h45 il faisait bon, environ 18 degrés, nous sommes partis en short et t-shirt, la randonnée est relativement ombragée avec quelques passages au soleil, prévoir tout de même l’écran total. La randonnée débute au poste forestier par une série de marches qui mettent les genoux à rude épreuve. Vous arrivez ensuite sur le sentier qui longe la levada, il est large et plat, très facile pour les enfants qui s’amuseront à tremper la main dans le ruisseau ou à observer les poissons qui y nagent. Progressivement le chemin devient plus étroit et à plusieurs endroits il vous faudra marcher sur un muret large d’une trentaine de centimètres, sécurisé par des clôtures en fil de fer.
La randonnée est accessible aux familles à condition de ne pas jouer la montre, de marcher au rythme des enfants, d’assurer leur sécurité dans les passages sensibles et l’arrivée au 25 Fontes sera une belle récompense, l’endroit est tout simplement magnifique. Vous pouvez y pique-niquer avant de repartir dans l’autre sens.

Madère randonnée de la levada das 25 Fontes
Madère randonnée de la levada das 25 Fontes
Madère randonnée de la levada das 25 Fontes
Madère randonnée de la levada das 25 Fontes
Madère randonnée de la levada das 25 Fontes
Madère randonnée de la levada das 25 Fontes
Madère randonnée de la levada das 25 Fontes
Madère randonnée de la levada das 25 Fontes

Randonnée du Caldeirao Verde / niveau expert / 14 kilomètres / pas de dénivelé / durée 6h30

Cette randonnée fut la dernière et ultime de notre séjour et pas des moindres ! Ce fut la plus longue en distance, en temps et la plus complète puisque nous avons pu suivre une levada, voir de nombreuses cascades, nous avons traversé 4 tunnels (soit 8 sur l’aller/retour) et en plus les filles ont marché sans râler. Car autant dire que pour la 1ère randonnée que nous avions faite, celle des 25 Fontes, elles ne s’attendaient pas à marcher aussi longtemps.
Alors pour cette 3ème randonnée, elles s’étaient résignées, leurs muscles plus entrainés et la perspective de traverser des tunnels à la frontale plus motivant ! C’est une randonnée en zone très ombragée, n’hésitez pas à emporter une polaire ou un sweat.
Nous avons eu des difficultés à trouver le départ de la randonnée, il ne faut pas suivre les directives de Google Maps qui indique le départ à Pico das Pedras, c’est en effet une possibilité de départ mais qui rajoute 4,4 kilomètres A/R à la randonnée déjà longue. Il faut donc suivre les indications du guide Rother avec un départ à Queimadas. Le parking est actuellement en cours d’aménagement, nous avons du nous garer beaucoup plus en aval, nous rajoutant plusieurs centaines de mètres de marche en dénivelé, le reste de la randonnée étant absolument plate.
C’est une randonnée magnifique avec 4 tunnels à traverser, idéal pour motiver les enfants, n’oubliez pas de les munir chacun d’une lampe frontale (5 euros chez Décathlon). Si la randonnée de Caldeirao Verde est facile par son absence de dénivelé, elle est plus technique sur certains passages qui nécessitent vigilance et concentration pour les enfants (et leurs parents) avec des passages le long de ravins, certes sécurisés par des clôtures, mais avec des hauteurs vertigineuses de plusieurs centaines de mètres. L’impression de hauteur est tout de même atténué grâce à la végétation. Nous avons donc mis 6h30 au lieu des 3h30 annoncée par le guide Rother, toujours au rythme des filles, avec une pause pique-nique au milieu du magnifique « chaudron vert » avant d’entamer le retour.

Madère randonnée du Caldeirao Verde
Madère randonnée du Caldeirao Verde
Madère randonnée du Caldeirao Verde
Madère randonnée du Caldeirao Verde
Madère randonnée du Caldeirao Verde
Madère randonnée du Caldeirao Verde tunnel
Madère randonnée du Caldeirao Verde
Madère randonnée du Caldeirao Verde cascade
Madère randonnée du Caldeirao Verde

Retrouvez mon article sur Nos 10 incontournables à voir ou à faire à Madère !

Je vous recommande également ces voyages

1 commentaire

  • Reply
    Madère, nos conseils pour bien préparer votre voyage
    18 août 2018 at 14 h 10 min

    […] même d’emporter en plus de vos tenues légères, un coupe-vent et une polaire, lors de notre randonnée au Pico Ruivo les températures dépassaient à peine les 13 degrés en juillet […]

  • Laisser un commentaire