Le centre historique minier de Lewarde

centre historique minier de Lewarde

Le Nord est assurément une région avec un fort attachement à ses traditions festives: Braderie de Lille, berlouffes, ducasses, Géants, St Nicolas…

Le Nord c’est également des plats régionaux qui réchauffent et calent bien l’estomac: la carbonnade, le potjevleesch, le welsh, la tarte aux maroilles.

Le Nord c’est aussi un passé industriel fort avec ses usines textiles qui tournaient à plein régime jusque dans les années 60 et qui sont aujourd’hui reconverties en lofts ou en lieu culturel comme La Condition Publique de Roubaix, qui servait d’entrepôt de conditionnement aux matières premières textiles.

Et puis le Nord c’est aussi les terrils, souvenir du passé minier de la région. Il n’y pas si longtemps finalement des milliers d’ouvriers plongeaient dans les entrailles de la Terre pour extraire à la main le précieux minerai qui servait à nous chauffer et à faire fonctionner machines et trains. Le paysage du Nord-Pas-de-Calais regorge de souvenirs de cette période : les terrils que vous pouvez gravir, les anciens carreaux des fosses et les cités minières ou « corons » encore très présentes dans le bassin minier et classés depuis 2012 au patrimoine mondial de l’Unesco.

Immersion dans un coron avec ces vidéos d’archives

Le centre historique minier de Lewarde

Pour en savoir plus sur la vie quotidienne des mineurs et de leurs familles, rien de tel qu’un saut dans le passé, au sein du centre historique minier de Lewarde, extraordinaire site installé sur l’ancienne fosse Delloye et retraçant les 3 siècles d’extraction du charbon.

Situé près de Douai, à 45 min en voiture de Lille, le centre historique minier de Lewarde est le plus grand musée de la mine de charbon de France.

centre historique minier de Lewarde

Chevalement et ventilateur du puits n°1 Delloye
centre historique minier de Lewarde

Nous sommes arrivés dans la matinée pour débuter la visite des premières salles du musée avant de « descendre » dans la mine. La visite de la mine dure 1h. Equipés d’un casque il ne manquait plus qu’une rivelaine* et une lanterne pour se sentir dans la peau d’un galibot*.

centre historique minier de Lewarde
centre historique minier de Lewarde
centre historique minier de Lewarde
centre historique minier de Lewarde
centre historique minier de Lewarde
centre historique minier de Lewarde

La visite est captivante, aussi bien pour les petits et les grands. A la sortie de la mine, nous avons échappé au coup de grisou mais pas à l’appel du briquet*, je ne peux que vous recommander de vous y restaurer, même si l’ambiance de la salle fait plutôt cantine qu’estaminet, les plats sont excellents et la note correcte.

centre historique minier de Lewarde
centre historique minier de Lewarde

Nous avons ensuite poursuivi la visite du musée, entre photographies, vidéos, enregistrements sonores, le tout ponctué par la rencontre-témoignage avec une ancienne « gueule noire », ancien mineur à l’accent bien ch’timi.

centre historique minier de Lewarde
Lampisterie
centre historique minier de Lewarde
Salle des pendus, pièce faisant office de douches et de vestiaires, seul endroit chauffé, les vêtements suspendus pouvaient ainsi sécher.
centre historique minier de Lewarde
centre historique minier de Lewarde
L’écurie. Les chevaux servaient dans les mines pour tirer les berlines*, ils étaient « descendus » dans les cages au moyen de harnais et ne remontaient ensuite à l’air libre que sur les jours de repos des mineurs.
centre historique minier de Lewarde

Et si vous voulez en savoir plus sur le quotidien de mineurs au XXème siècle, je ne peux que vous conseiller le livre passionnant de Marie-Paul Armand: La poussière des corons.

Infos pratiques:
Le Centre Historique Minier est situé à Lewarde, rue d’Erchin. Il est ouvert tous les jours sauf du 1er au 31 janvier, les 1er mai et 25 décembre.

* rivelaine : outil du mineur
* grisou : gaz inflammable qui explose au contact de l’air
* briquet : nom du casse-croûte du mineur
* galibot : jeune mineur dans les mines de charbon
* berline : wagonnet chargé de charbon

Je vous recommande également ces voyages

Aucun commentaire

Laisser un commentaire