6 mois en Asie : itinéraire et budget prévisionnels

Nous sommes bien arrivés en Chine et je prends enfin le temps après la course folle des derniers préparatifs pour faire le point sur notre itinéraire et sur les dépenses faites avant même de partir.

Chengdu, quelques 10 millions d’habitants, China

L’itinéraire : quels pays ? Par quels moyens de transports ?

Il est définitif sans l’être vraiment. Nous avons des rendez-vous importants à ne pas manquer comme l’arrivée de nos amis à Bangkok pour les fêtes de fin d’année ou encore le mois de mars que nous passerons en Inde pour des raisons professionnelles (et je vous en reparlerai). En attendant rien n’est programmé, rien n’est réservé, juste une vague idée du parcours pensé et réfléchi en fonction des opportunités de vols, de passages de frontières terrestres ou de la météo.

 Anshun Bridge, Chengdu, China

Nous sommes donc arrivés en Chine le 23 octobre pour y passer presque un mois: 30 jours c’est le délai autorisé pour un visa tourisme classique en Chine. Nous avons choisi de commencer par ce pays pour des raisons météorologiques, le climat pouvant être très rude dès novembre dans les montagnes du Yunnan. Nous passerons par obligation par quelques grandes villes mais rechercherons en général le calme des villages et de la campagne. J’ai toujours rêvée de me rendre un jour au Tibet, notre trajet nous emmènera dans la préfecture autonome tibétaine de Dequen, aux portes du Tibet autonome.

Chengdu, China

Nous ne savons pas encore si nous quittons la Chine par les airs ou par voie terrestre. Soit pour atterrir en Malaisie, soit pour rejoindre le Laos via le Vietnam. Gros suspens !!

Nous rejoindrons début décembre la Thailande pour regagner doucement la capitale, Bangkok quelques jours avant Noël et accueillir nos amis à l’aéroport. Nous avons prévu un trip thaïlandais de 15 jours tous ensemble.

Le visa thaïlandais nous autorise un séjour de 30 jours, nous quitterons donc la Thaïlande au début de l’année 2020 par voie terrestre pour rejoindre Siem reap et ses célèbres temples d’Angkor pour quelques jours au Cambodge.

Nous quitterons le Cambodge par les airs pour rejoindre l’Indonésie et Bali pour un mois. Nous visiterons probablement d’autres îles à proximité mais rien n’est encore établi.

Enfin nous rejoindrons l’Inde en avion pour notre 4ème voyage dans ce pays, en pleine fête de holi et pour un projet qui me tenait à coeur.

La fin de notre voyage comme notre date de retour ne sont pas du tout fixées. Une certitude, les filles reprennent le chemin de l’école le 27 avril 2020 soit 6 mois après notre départ.

Quelles dépenses avons-nous eu avant le départ ?

On oublie évidemment la machine à laver et le lave-vaisselle qui nous ont lâché à quelques semaines de notre départ mais que nous avons dû remplacer malgré tout pour nos locataires.

Certaines dépenses sont à fond perdu, d’autres sont des investissements à long terme. Voilà la liste des dépenses faites avant même de partir.

Un nouveau sac à dos pour mon mari de la marque Osprey. L’ancien qu’il portait avait 10 ans et lui faisait mal au dos : 160 euros. C’est un nouvel investissement à long terme.

Côté vêtements, cette année, je n’ai pas eu à racheter de tenues pour l’automne ou l’hiver, ni manteau, ni chaussures et les habits de cet été poursuivront leur vie en Asie pour 6 mois encore ! Simplement une doudoune fine pour chacune des filles et pour moi, trouvées sur Vinted : 100 euros en tout. J’ai acheté pour les filles des doudounes de qualité (Jott et Waxx), que je pourrai revendre le même prix que je les ai acheté dès notre retour. Je leur ai acheté également une nouvelle paire de baskets polyvalentes chacune toujours sur Vinted pour 30 euros. Ce sont des achats que j’aurais dû faire de toute façon si nous étions restés en France.

Un steripen Ultra. Il s’agit d’une lampe à UV qui stérilise l’eau du robinet afin de la rendre potable. L’idée est d’acheter le moins possible d’eau minérale en bouteille : 110 euros.

Le Steripen Ultra stérilise jusqu’à 1 litre d’eau en 90 secondes

Rage, Hépatite A, fièvre typhoïde et encéphalite japonaise soit 7 vaccins en tout chacun qui ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale soit 1200 euros en tout. La bonne nouvelle c’est que notre mutuelle prend en charge l’intégralité des soins (et c’est loin d’être le cas pour toutes !)

Notre carnet de vaccination internationale

Les visas pour voyager dans certains pays d’Asie ne sont pas gratuits. Le visa chinois que nous devions obtenir avant notre départ en particulier. Si nous comptons nos 4 visas, les frais de traitement délégués à une agence, les frais d’urgence que nous avons dû souscrire dépendants ET indépendants de notre volonté, les allers-retours pour déposer nos empreintes digitales à Paris et pour récupérer nos 4 passeports nous en avons pour 1400 euros !!! On dira que le prix des billets d’avion vers la Chine (1000 euros à 4) et la vie sur place compense ces frais onéreux supplémentaires. Les visas pour le Cambodge ou l’Inde seront heureusement nettement moins onéreux.

Nous souscrivons à Chapka, une assurance santé rapatriement pour notre voyage. En effet au delà d’un voyage de 90 jours, l’assurance de la carte Visa ne prend plus en charge les frais liés à des soucis de santé. Nous avons fait le choix de prendre une assurance santé dès le 1er jour du voyage soit pour 6 mois (nous aurions pu le faire que pour les 3 derniers mois). Pourquoi ce choix ? Parce que les démarches médicales pour une prise en charge à l’autre bout du monde et pour les remboursements via Chapka, semblent beaucoup plus simples que via Visa. Et surtout que dans les conditions de garanties Chapka précisent bien que ne seront pas pris en charge les conséquences ou séquelles d’une pathologie survenue avant la souscription. Autrement dit Chapka ne prendra pas le relais de Visa en cas de rechute d’une pathologie quelconque. Il nous en coûte 1400 euros pour tous les 4 pour 6 mois de tranquillité.

Pour poursuivre l’instruction des filles, j’ai fait quelques achats personnels. Nous partons avec les manuels de français (Kimamila) et de maths (Picbille) de A. qui est en CP. Ces manuels nous appartiennent, ils sont complets et ludiques, nous les utiliserons principalement et pourrons surtout arracher les pages au fur et à mesure du travail accompli pour s’alléger. Je lui ai acheté également un livret “Graphilettre” pour qu’elle travaille son écriture soit 5 euros. En complément, j’ai trouvé sur différents sites en ligne (notamment Lulu la taupe) des jeux et activités type coloriages magiques en maths ou mots croisés adaptés à son niveau. Pour R. qui est en CM1, je trouve ses manuels de français et de maths beaucoup trop lourds au sens propre comme figuré et pas assez ludiques pour elle. Nous allons “travailler” autrement. Je lui ai acheté “Tout le programme” aux éditions Boscher. J’achète ces manuels en complément de leur travail en classe depuis plusieurs années. Il est complet et survole tout le programme. Si elle éprouve des difficultés sur un sujet en particulier, nous l’approfondirons alors seulement avec des exercices en ligne et quelques pages de son manuel de maths que j’ai photocopié. Je lui ai acheté également le manuel ORTH CM1, qu’elle utilise en classe mais qui ne lui appartenait pas. Pour le coup, je le trouve bien fait, sous forme de petites leçons d’orthographe et de grammaire, avec des illustrations. Pour les 2 manuels, j’en ai eu pour moins de 20 euros.

Enfin nous faisons réexpédier notre courrier pour les 6 mois à venir. Il faut compter 30,50 euros de frais de réexpédition.

A très vite pour un premier article sur notre 1ère étape en Chine : Chengdu, ville gigantesque, à priori pas ce que nous préférons mais qui nous réserve de belles surprises entre ses immeubles gigantesques.

Panda by A. , animal emblématique de le Chine
Xióngmāo en chinois, littéralement ours-chat

Je vous recommande également ces voyages

Aucun commentaire

Laisser un commentaire