Amed, le petit village de pêcheurs au pied du volcan Agung

Bali Amed

Nous arrivons à Amed sous un orage imminent. Le ciel menaçant, la plage de sable noir, la silhouette sombre du mont Agung et tous ces bateaux de pêcheurs colorés sur le bord de la plage procurent aux lieux une ambiance incroyable. Nous sommes déjà sous le charme d’Amed.

Bali Amed
Bali Amed
Bali Amed

Nous logeons face à la mer, les pieds dans le sable, le paradis sur Terre ! Amed c’est un tout petit village de pêcheurs au charme préservé. C’est l’une de nos étapes préférées à Bali.

Bali Amed

Amed, informations pratiques :

Où dormir à Amed ? Nous avons dormi dans 2 guesthouses différentes car nous avons prolongé notre séjour à Amed. 3 nuits à BBQ Guesthouse (un grand bungalow avec 4 lits face à la mer ) et 2 nuits à Putra’Lebah Amed Guest House ( petit bungalow avec un lit double et un extrabed face à la mer). Je ne peux que vous conseiller l’une ou l’autre de ces guesthouses ! Si elles n’étaient pas disponibles, choisissez bien un hôtel sur cette partie de plage pour avoir la vue sur le volcan !

Bali Amed

Où manger à Amed ? Nous avions notre cantine particulière dans un petit warung tenu par une adorable famille : le Warung Santan. Ils viennent tout juste de louer la terre pour les 15 années à venir et ne sont pas encore référencés sur Google mais ils sont situés juste à coté du JFC (Jaya fried chicken).

Bali mangoustan
Mangoustan
Snake fruit Bali
Snake fruit
Dragon fruit Bali
Fruit du dragon

Que faire à Amed ? Nous avons loué des scooters pour nous déplacer autour d’Amed. D’abord pour aller plonger sur l’épave du USS Liberty, c’est assez impressionnant même si en snorkelling (ou PMT, palmes-masque-tuba) on ne voit qu’une petite partie de l’épave, il y a de beaux spécimens de poissons. Située à 30 mètres de la plage, c’est un site mondialement connu pour la plongée avec bouteilles, c’est assez drôle de nager au milieu des bulles des plongeurs mais le site est semble t’il assez saturé en haute saison ce qui donne un effet “jacuzzi” à la plongée. A faire par beau temps, sur une mer calme, en hors saison.

Nous sommes aussi allés au palais de Tirta Gangga et au temple de Pura Lempuyang Luhur, nos impressions sur ces lieux sont très mitigées.

Le palais de Tirta Gangga est joli si vous faites abstraction de la file de touristes qui attendent de faire leur photo sur les pavés flottants en faisant mine de nourrir les poissons…

Bali Tirta Gangga
Bali Tirta Gangga

Les filles ont profité de la piscine située dans le fond du palais (où la plupart des touristes ne vont pas). L’occasion d’échanger quelques mots et selfies avec des élèves d’un groupe scolaire de Denpasar.

Bali Tirta Gangga

Concernant le temple de Pura Lempuyang c’est une vaste blague. Ce temple, qui fait parti des sanctuaires hindouistes les plus importants de Bali est devenu un vrai #touristegoal. En effet la grande majorité des touristes s’arrête à l’entrée du temple, et munis de leur ticket attendent parfois 2 ou 3 heures pour se faire prendre en photo devant les 2 portes faisant face au mont Agung. Pendant leur attente, certains s’entrainent pour avoir la pose parfaite (yoga, saut..). Photo prise par les balinais qui appellent un par un les tickets et complètement truquée puisqu’un miroir est utilisé pour simuler un miroir d’eau. Triste, triste, triste.

Bali Pura Lempuyang

Ce que les touristes ne font pas c’est de prendre le chemin de randonnée vers les autres temples du sanctuaire et de grimper les 1700 marches qui mènent aux autres temples. Nous n’y avons croisé que des balinais, étonnés de notre présence. Après 2h de grimpette éprouvante à travers une végétation luxuriante, nous sommes arrivés au dernier temple situé au-dessus des nuages, mais impossible de rentrer dans le temple, réservé aux prières qui avaient lieu au même moment. C’est un peu l’esprit général que nous retenons des temples à Bali, soit ouverts au tourisme de masse et à ses dérives, soit complètement fermés, réservés aux prières et aux cérémonies.

Si nos passages au palais de Tirta Gangga et au temple de Pura Lempuyang n’ont pas été à la hauteur de notre attente, la route qui mène d’Amed à ces lieux touristiques est absolument extraordinaire, serpentant à travers la montagne, surplombant des rizières magnifiques !

Bali Amed
Bali Amed
Bali Amed

Prochaine étape paradisiaque : Nusa Lebongan !

Je vous recommande également ces voyages

Aucun commentaire

Laisser un commentaire