Une semaine en van dans les Pyrénées

C’est fin octobre, au beau milieu de l’automne que nous sommes partis explorer le Parc National des Pyrénées pendant 1 semaine. Comme souvent nous privilégions de partir hors saison pour découvrir en van les plus belles régions de France. C’est la garantie de ne pas croiser trop de touristes et de dormir sur des spots sauvages seuls au monde.

Si vous êtes à la recherche de nature, de calme, d’animaux en liberté, de rivières, de dénivelés et de jolies randonnées à faire en famille, les Pyrénées en automne sont faites pour vous !!!

Notre itinéraire dans les Pyrénées

Le col d’Aubisque

Nous sommes rentrés dans le Parc National des Pyrénées par le col d’Aubisque, culminant à 1709 mètres. Ce sera le 1er col d’une longue série. Là-haut, le vent souffle fort, le paysage qui nous entoure est splendide. Les montagnes sont encore verdoyantes en cette saison. Les chevaux broutent en totale liberté sur les flancs de la montagne. Cette entrée dans les Pyrénées est monumentale.

Arrens-Marsous

Nous poursuivons notre route vers Arrens-Marsous où nous faisons le plein d’eau potable le long du petit ruisseau qui traverse le village. Belle surprise pour les enfants : il y a un superbe parc de jeux. Trampoline, escalade, tyrolienne, pumptrack, toboggans, jeux d’eau… On a vraiment adoré l’ambiance familiale et sportive de ce petit village qui donne vraiment envie d’y revenir en été pour profiter également de la piscine extérieure !

Sur les recommandations de l’office du tourisme, nous partons dormir dans la montagne, au bord de la Gave d’Arrens. Notre spot pour la nuit est un parking de départ de randonnée, entouré de barrières et nous comprendrons pourquoi lorsque le soir venu, un éleveur redescend ses vaches le long de la rivière. Elles passeront la nuit à brouter en liberté autour du parking. C’était un de nos spots sauvages préférés, à quelques centaines de mètres du départ de randonnée pour le lac de Suyen.

Lac de Suyen, cascade et toue de Doumblas, notre randonnée préférée dans les Pyrénées

La randonnée vers le lac de Suyen coche toutes les cases pour en faire notre randonnée préférée. Evidemment, nous avons adoré les paysages sauvages. Et puis les eaux translucides de la Gave d’Arrens qui contrastent avec les immenses forêts de sapin environnantes. Mais c’est surtout une petite randonnée de 6 kilomètres. Elle est donc accessible à tous, même aux enfants. Ils adoreront notamment escalader les rochers, jouer à cache-cache dans la toue, cet ancien abri de berger en pierres. Il n’est pas nécessaire d’être équipé d’une carte IGN, le sentier est bien balisé. Mais chaussez tout de même de bonnes baskets ou chaussures de randos, elle reste un peu technique avec un petit dénivelé et pas mal de pierres sur le sentier. Comptez 2h30 maximum aller/retour.

Le cirque de Gavarnie

Le village de Gavarnie-Gèdre ne nous a pas laissé une forte impression, tel un village fantôme, en plein travaux, entre deux saisons touristiques. Nous pensions y passer la nuit, finalement nous n’y sommes restés que le temps d’aller voir le cirque éponyme. Le cirque de Gavarnie est majestueux, paré des couleurs flamboyantes de l’automne. Et à la tombée du jour, il n’y avait pas foule sur le sentier !

Les lamas du Tuco

Si nous n’avons pas vu l’ombre d’un animal en passant le col du Tourmalet, c’est lors de notre rando autour du Tuco que nous avons croisé chevaux, vaches et surtout lamas en liberté !!! Un petit air du Pérou sans prendre l’avion !!! Peu farouches, parfois même trop entreprenants, la présence de ces animaux dans les Pyrénées pourraient étonner. Pourtant ils sont très utiles pour débroussailler et entretenir les pâturages , totalement adaptés au relief montagnard.

La randonnée sur les estives autour du Tuco est superbe. Au loin nous pouvions apercevoir le Pic du Midi de Bigorre. Il faisait très chaud pour un mois d’octobre. En été le manque d’ombre sur le sentier doit rendre la marche un peu plus difficile. Heureusement il y avait quelques ruisseaux pour se rafraichir. Nous avons mis 3h pour parcourir d’un bon pas la boucle de 8kms avec une pause pique-nique à mi-chemin.

Loudenvielle

Nous dormons sur un spot sauvage exceptionnel le long de la Neste du Louron à proximité de Loudenvielle. Toujours seuls au monde, sans réseau, comme souvent pendant notre semaine dans les Pyrénées. La nuit, le ciel vierge de toute lumière artificielle est absolument magnifique ! Encore un de nos endroits coup de coeur de ce périple en van dans les Pyrénées.

Notre étape à Loudenvielle est surtout motivée pour ses thermes. Une activité qui ravie les filles après nos journées randos ! L’occasion aussi de prendre une bonne douche après quelques jours en van sans salle de bains !! Nous avons adoré les thermes de Loudenvielle. Plusieurs bassins, certains accessibles uniquement aux plus de 12 ans, des bulles, des jets, du chaud, du froid, des bassins intérieurs et extérieurs, le tout dans un cadre magique. Sur l’heure du midi il n’y avait pas grand monde, nous recommandons vraiment cet endroit !

La réserve naturelle du Néouvielle

Nous pensions avoir tout vu des plus beaux paysages des Pyrénées. C’était sans compter le clou du spectacle : la réserve naturelle du Néouvielle. La route pour y parvenir est grandiose, serpentant à travers les barres rocheuses et les forêts de sapins. Notre spot pour dormir se trouve au milieu d’une clairière, bordée par les flancs de la montagne et traversée par la Neste de Couplan. Seuls, dans la nuit noire, sans réseau, à 1500 mètres d’altitude.

Le lendemain nous partons à l’assaut des plus beaux lacs du massif : les lacquettes, le lac d’Aubert et le lac d’Aumar. Une boucle à pied de 9kms avec un sacré dénivelé, des passages techniques, des sommets enneigés et des paysages somptueux !!! Une randonnée qui clôture en beauté notre semaine itinérante dans les Pyrénées !!

Je vous recommande également ces voyages

Aucun commentaire

Laisser un commentaire