À la découverte de Kep “autrement”

Kep Cambodge

Après notre étape dans le petit village de Chiro, nous prenons un bus pour Kep, station balnéaire du Cambodge connue pour son marché aux crabes et son poivre élu le meilleur du monde. Auparavant appelée Kep-sur-mer du temps du protectorat français, Kep était considérée comme le St Tropez du Cambodge dans les années 60. Et puis la guerre est passée par là. Aujourd’hui Kep a probablement perdu de sa prestance d’avant-guerre, connue surtout par les Cambodgiens qui viennent y passer le week-end.

Kep Cambodge

Découvrir Kep autrement

Je n’ai pas été sous le charme de Kep. Je n’en attendais rien de particulier puisque cette étape n’était à la base pas prévue dans notre périple cambodgien. La toute petite ville, qui n’en est pas vraiment une, sans vrai centre, est construite sur 2 spots différents : le marché au crabe et la plage. Nous logions du côté du marché au crabe, idéal pour aller en manger midi et soir, ce qui heureusement m’a réconcilié avec la ville !

Mais c’est surtout en explorant les alentours de Kep que nous avons pu découvrir une autre Kep. Celle des plantations de poivre, des petits villages, des pistes rouges et des salines. C’est en scooter, guidé par Manu de “Kep autrement” que nous avons parcouru la partie Est de Kep. Près de 100 kilomètres de pistes rouges somptueuses, avec quelques intermèdes historiques qui valent tous les cours d’histoire à l’école. C’est à mon sens une sortie à ne pas rater !! Je vous en montre un tout petit bout, mais comme pour le parc national de Khao Yai en Thaïlande, je préfère vous laisser l’effet de surprise si vous faites cette sortie !

Kep Cambodge
Kep Cambodge
Kep Cambodge plantation de poivre
Kep Cambodge plantation de poivre

Kep, Informations pratiques:

Où dormir à Kep ? Nous avons dormi 5 nuits dans un petit hôtel tenu par 2 adorables français : Kep Eden. Je vous recommande vivement cet hôtel qui propose des bungalows familiaux.

Où manger à Kep ? Je vous recommande évidemment le “Crab green Pepper” (poivre vert frais) et le délicieux “Crab in Kroeung” de chez Holy Crab, restaurant un peu chic mais vraiment pas plus cher que ses voisins et avec une superbe vue ! Les assiettes sont bien garnies, vous pouvez aisément prendre 3 plats pour 4 !

Holy crab restaurant key Cambodge

Se rendre à Kampot : nous sommes allés à Kampot en scooter au départ de Kep. Comptez tout de même 30-45 minutes selon votre vitesse. Il y a quand même pas mal de circulation et de camions. Kampot est une grande ville comparée à Kep. Nous ne nous y sommes pas promenés mais sommes allés manger aux Manguiers, petit hôtel au bord de la rivière.

Découvrir “Kep autrement” avec Manu : je ne peux QUE vous recommander de découvrir les alentours de Kep avec Manu, ce français habitant au Cambodge depuis de nombreuses années. Attendez-vous à une journée éprouvante, surtout si vous la parcourez en scooter. 100 kilomètres à manger de la poussière rouge mais en traversant des paysages extraordinaires. Si vous n’êtes pas à l’aise sur un scooter, je vous conseille de faire ce tour en tuk-tuk ! Vous pouvez contacter Manu sur son Facebook directement : Kep autrement !

Kep Cambodge
Kep Cambodge
Kep Cambodge
Kep Cambodge
Kep Cambodge

Nous poursuivons notre voyage en rejoignant la Thailande par le poste frontière de Cham Yeam (Koh Kong). Nous prenons pour cela un mini-bus au départ de Kep pour Trat. Le passage de frontière terrestre se fait sans encombre, nous descendons simplement du mini-bus, passons la frontière à pieds avec nos bagages et un autre mini-bus nous attend côté thaïlandais. Nous passons 2 nuits à Trat avant de reprendre un bus pour Bangkok où nous attend notre avion pour Bali !

Je vous recommande également ces voyages

Aucun commentaire

Laisser un commentaire