Planning des préparatifs d’un voyage au(dé)tour du monde en famille

Bangkok les klongs

Le planning des préparatifs d’un voyage autour du monde

Maintenant que nous avons une idée de notre voyage, du budget qu’il nous coûtera, nous entamons nos préparatifs pour cette nouvelle aventure en famille. Il faut maintenant organiser notre absence au travail, réfléchir à ce que nous voulons faire de notre logement, faire un point sur nos papiers, sur les vaccins nécessaires pour un voyage autour du monde… Tous ces préparatifs ne sont pas insurmontables, cela nécessite juste un peu d’organisation et un rétroplanning. Idéalement il faut au minimum 6 mois pour organiser sereinement un long voyage et c’est pile-poil le temps que nous avons devant nous.

Temple de Ranakpur, Rajasthan, Inde

6 MOIS AVANT LE DEPART

6 mois avant le départ il y a 3 gros points à anticiper : organiser son absence au travail, louer ou vendre son logement et enfin planifier son itinéraire.

Organiser son absence au travail

Réussir à organiser son absence au travail est le point décisif pour pouvoir partir en voyage plusieurs mois. Dans le cas d’un salarié vous pouvez demander un congé sabbatique, un congé sans soldes ou encore démissionner. Dans notre cas, mon mari continuera à travailler comme Digital Nomad, c’est une chance pour lui de pouvoir travailler de n’importe où pourvu qu’il ait une connexion internet. Pour ma part, j’ai prévenu mes associés et notre remplaçante actuelle prendra ma place auprès de nos patients en mon absence. Je prévois tout de même de mettre mon temps et mon expérience à profit en voyage. Je vous en parlerai quand tout sera confirmé !

Comment louer son logement pendant 6 mois ?

Dans le cas d’une location, c’est simple, vous lancez le préavis et quittez votre logement. Dans notre cas, nous sommes en accession à la propriété. Pour notre part nous avons mis notre loft en location dans une agence lilloise spécialisée dans la location courte durée. L’agence gère les contrats, les entrées et sorties, le ménage…

Nous comptons forcément sur la location de notre loft pour rembourser les mensualités du crédit en cours. Si vous ne souhaitez pas louer votre logement, il existe aussi l’option report d’échéances qui permet de suspendre les mensualités pendant quelques temps.

Acheter son équipement

Comme nous allons louer notre maison meublée et que nos quelques affaires personnelles seront stockées dans notre grenier, nous nous sommes lancés dans un énorme tri afin d’avoir le moins possible à stocker. Nous avons vendu sur les sites de petites annonces tout ce qui ne nous servirait plus ou que nous gardions “au cas où”. Nous en avons profité pour acheter d’occasion l’équipement qui nous manquait : doudounes, sacs à dos, chaussures, tops anti-uv… Pour cela il faut lister et anticiper un peu vos besoins. L’idéal est d’acheter vos doudounes en été et vos sandalettes en automne, les prix sont du coup très petits sur des sites comme Vinted !

Planifier son itinéraire

Pour ce voyage de 6 mois, nous avons rapidement décidé de les passer exclusivement en Asie. Oui mais l’Asie c’est grand ! Alors quels pays avions-nous envie de visiter? Quelles sont les conditions d’entrées (visa obligatoire, prix, durée sur place..). Quelle météo pour quelle période ? J’ai surfé sur la multitude de blogs de voyage mais particulièrement sur Worldwildbrice, drôle et très complet, spécialisé sur l’Asie car l’auteur y vit.

J’ai commencé par lister les pays qui nous faisaient envie. J’ai recherché sur le site France diplomatie les conditions d’entrées dans ces pays. Il est intéressant pour préparer son itinéraire de savoir qu’il n’y a pas besoin de visa pour la Thaïlande si vous y passez moins de 30 jours ou bien qu’il est possible d’obtenir un e-visa à l’arrivée en Inde mais que le visa chinois ne s’obtient qu’avant le séjour dans un centre de délivrance des visas. Et puis avec ces “contraintes” de visas, de météo, de frontières terrestres à passer, l’itinéraire est apparu de plus en plus précis.

Bangkok, les klongs, Thailande

5 A 4 MOIS AVANT LE DEPART

Organiser l’absence des enfants à l’école

Un des éléments importants à nos yeux étaient que les institutrices de nos filles adhèrent à notre projet et que les filles puissent reprendre leur place à notre retour dans leur école. C’est chose faite ! Un suivi à distance est prévu avec les enseignantes et leurs camarades. Il est important de rappeler que la scolarisation en France n’est pas obligatoire, contrairement à l’instruction. Nous avons donc obligation de poursuivre le programme scolaire des filles pour qu’à leur retour elles gardent le même niveau que leurs camarades. Sur ce point je ne me fais aucun souci. Je vais m’improviser institutrice en m’adaptant à leurs demandes et à notre vie sur place. Si je sens qu’elles veulent parler davantage anglais pour communiquer avec d’autres enfants, on travaillera l’anglais. Les mathématiques passeront par l’utilisation des monnaies locales. La géographie sera forcément plutôt asiatique. Il y a pas mal de volcans en Indonésie, ce sera l’occasion de parler de la tectonique des plaques, de la formation de la Terre, de l’Univers. Et elles rattraperont le reste plus tard.

R. rentre en CM1, elle est très scolaire mais a besoin de temps et de répétitions pour apprendre. Elle a besoin aussi de calme et de concentration, ce qui n’est pas forcément compatible dans une classe de 27 élèves. Nous allons utiliser ces 6 mois de voyage pour renforcer ses acquis, et comme elle aime lire, ce sera sur ce point fort que nous nous appuierons pour consolider ses apprentissages.

A. rentre en CP, elle a beaucoup de facilités. Elle commence à lire seule, joue également avec les chiffres, utilise un vocabulaire très pointu, a un accent anglais (mais aussi espagnol) dingue et possède une mémoire incroyable. Elle manque juste de maturité (par rapport à ses camarades, pas par rapport à nos attentes). Cette année en dehors du cadre scolaire va surtout lui permettre de continuer son épanouissement, rien de plus.

Je détaille un peu plus loin les démarches pour prévenir l’inspection académique d’une déscolarisation temporaire.

Lister ses charges fixes et optimiser ses dépenses

Assez vite nous avons établi la liste de nos plus grosses charges fixes. Cela permet d’avoir une idée de son solde débiteur. Crédit en cours, taxe foncière, taxe d’habitation, impôts sur le revenu. Nous optons pour ces dépenses pour un prélèvement automatique, beaucoup plus simple à gérer à distance. Pour l’impôt sur le revenu, avec la mise en place du prélèvement à la source c’est beaucoup plus simple, pas de revenus, pas d’impôts !

Nous avons également listé nos charges secondaires fixes incompressibles comme le forfait téléphonique, l’assurance voiture (en contrat “parking” si elle ne bouge pas pendant notre absence) , l’assurance maison, les frais bancaires. C’était l’occasion de faire le point sur toutes ces charges et de revoir nos contrats qu’on oublie souvent de renégocier. Nous avons pu aisément gagner quelques dizaines d’euros par mois en adaptant ces assurances à nos besoins actuels et à venir.

J’ai du également lister mes charges professionnelles. Je suis infirmière libérale, j’ai des charges fixes professionnelles qui continueront d’être prélevées en mon absence : loyer du cabinet, location de mon logiciel, prévoyance santé, comptable, responsabilité professionnelle. Un sacré paquet d’argent que je laisse tous les mois, même lorsque je ne travaille pas. Je me verse donc moins de salaire afin de provisionner mon compte professionnel et pouvoir ainsi payer mes charges pendant notre voyage.

Vaccins et bilan médical

Les vaccins sont incontournables lors d’un long voyage : fièvre typhoïde, encéphalite japonaise, rage, hépatite A et B. Certains sont obligatoires en fonction des pays visités (vous devez présenter votre carnet de vaccination à l’entrée du pays), d’autres sont simplement recommandés. Nous ferons ceux recommandés par le médecin du centre de vaccination. Les vaccins pour les voyageurs ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale. Parfois ils peuvent l’être par les mutuelles. En fonction des vaccins, leur prix varie d’environ 20 euros pour l’hépatite A à plus de 150 euros pour l’encéphalite japonaise. Le prix varie d’un centre à un autre. Dans les centres de vaccination Pasteur, le prix est plus important que dans un hôpital public. Nous avons donc pris RDV à l’hôpital de Tourcoing, les délais pouvant être longs, je vous conseille de les contacter 4 mois avant votre départ. Nous avons choisi de faire les vaccins contre la rage (en 3 injections, environ 30 euros/injection), l’encéphalite japonaise (en 2 injections, environ 86 euros/injection), l’hépatite A (en 1 injection, environ 20 euros selon la dose adulte ou enfant) et la fièvre typhoïde (1 injection, environ 12 euros).

Il nous en coûte donc 1200 euros à 4, non remboursé par la sécurité sociale. Par chance ils seront probablement pris en charge par notre mutuelle mais ce n’est pas toujours le cas.

Concernant le paludisme et les autres maladies transmises par les piqures de moustiques, le médecin du centre de vaccination ne nous recommande pas de traitement au long court. Le risque en effet c’est que nous stoppions le traitement par lassitude. Les recommandations sont plutôt de porter des vêtements couvrants, imprégnés de lotion anti-moustiques, d’éviter de sortir dès la tombée de la nuit dans les zones rurales et de dormir plutôt sous moustiquaire imprégnée. En zone urbaine il n’y a pas/peu de cas recensés de dengue, palu ou autre nom barbare. Nous nous sommes déjà beaucoup beaucoup fait piqué lors de nos précédents voyages (Thailande, Mexique, Costa Rica, Inde…), tous les moustiques ne sont pas vecteurs de maladies mais puisque nous partons plus longtemps, nous sommes potentiellement plus à risques d’être touchés. Nous partirons donc avec des vêtements imprégnés et de la lotion anti-moustiques spéciale zone à risques.

Nous profitons également pour faire un bilan médical complet avant le voyage : dentiste, ophtalmologue, pédiatre, gynécologue, dermatologue. C’est l’occasion de faire le point aussi sur la liste des médicaments à emporter pour nous et nos enfants.

Les démarches administratives

De façon générale, les passeports doivent être valables six mois après la date de retour et ce afin d’anticiper l’éventualité d’une prolongation de visa pour les voyageurs qui souhaiteraient poursuivre leur séjour. Après vérification, nous avons dû refaire ceux des filles et nous en avons profité pour faire des photos d’identité qui nous serviront en voyage pour nos visas. Attention certains pays demandent des fonds de couleur différente pour les photos officielles. Nous avons aussi fait la demande pour notre permis de conduire international. Nous ne pensons pas en avoir besoin, mais nous avons tout de même fait la demande. Comptez plusieurs semaines pour la réception.

Acheter les premiers billets d’avion

Il existe différentes façons de voyager autour du monde. Soit vous achetez vos billets au fur et à mesure de votre voyage, en fonction de vos envies et des tarifs. Soit vous optez pour un billet “Tour du Monde” via des agences spécialisées telles que Travel Nation ou Zip World. Ces billets conçus sur-mesure sont crées en fonction de vos besoins. Vous donnez la liste des pays que vous souhaitez visiter et l’agence vous propose un itinéraire de voyage alternant vols internationaux, vols nationaux, transports terrestres avec possibilité ou non de modifier vos dates de vol. Dans notre cas, nous restons en Asie uniquement avec peu de vols internes. Le plus simple, le moins cher, le moins contraignant était d’acheter les vols au fur et à mesure sans passer par une agence. Nous avons donc acheté nos billets environ 3 mois et demi avant le départ prévu. Pour cela nous avons utilisé nos techniques pour trouver les billets d’avion les moins chers. Nous atterrissons donc en Chine fin octobre pour 1000 euros à 4. Et pour les vols internes en Asie, réduits au strict minimum, nous estimons nos dépenses à 2000 euros à 4 pour les 6 mois du voyage. Pour pouvoir entrer en Chine nous devons donner notre itinéraire, réservations et surtout sortie de territoire. Ce sera donc l’un des pays où nous préparons le plus en avance notre périple. Pour le reste de l’itinéraire nous l’avons fait en fonction des pays qui nous intéressaient le plus en ayant un peu une logique de voyage. En effet nous essayerons tant que possible de passer les frontières à pied plutôt que de prendre l’avion, notamment entre la Malaisie, la Thaïlande et le Cambodge.

Munnar, Kerala, Inde

3 MOIS AVANT LE DEPART

Prévenir l’inspection académique de la déscolarisation des enfants

Nous avons envoyé notre courrier de déscolarisation temporaire à l’inspection académique de nos enfants un peu plus de 3 mois avant le départ prévu (ce courrier est indispensable même si vos enfants sont en école privée). Précisez dans ce courrier vos dates de voyage, le choix que vous avez fait pour poursuivre l’instruction de vos enfants : IEF (instruction en famille), CNED libre ou règlementé… Joignez une copie de votre livret de famille et n’oubliez pas de préciser comment vous serez joignable en voyage.

En retour nous avons reçu quelques semaines plus tard un courrier de l’inspection académique qui nous donnait l’autorisation pour l’instruction en famille. Nous avons remis ce courrier à l’école et l’avons également transmis à la mairie de notre ville.

Gérer son courrier à distance

Nous avons listé les expéditeurs de nos courriers. Dans la mesure du possible nous demandons à ce que les échanges se fassent par mail, ce sera plus simple à gérer à l’autre bout du monde. Pour les courriers publicitaires passant via la Poste, nous envoyons un courrier type stipulant que nous déménageons à l’autre bout du monde. Avec un peu de chance, nos coordonnées seront effacées de leurs listes d’envoi. Si dans le délai des 3 mois précédents votre départ vous recevez encore du courrier, vous avez la possibilité de demander une réexpédition temporaire de votre courrier vers un membre de votre famille (coucou Maman, Papa !). Pour 6 mois de réexpédition de courrier, il en coûte 30,50 euros.

Banque en ligne, frais à l’étranger gratuits

Lors de nos précédents voyages, nous avons souvent été confrontés au prix des commissions élevés pratiqués par les banques sur les retraits à l’étranger. Il existe plusieurs cartes utilisées par les voyageurs pour éviter ces frais bancaires, notamment Revolut et N26 (Mastercard, compte à l’étranger qu’il faut penser à déclarer aux impôts). Nous avons cependant choisi de passer via une banque en ligne, Monabanqu dont le siège social est situé près de chez nous. La carte Visa Monabanq permet jusqu’à 25 retraits par année calendaire gratuits soit 50 retraits gratuits pour notre voyage. Ainsi que 50 paiements gratuits dans les mêmes conditions. Une banque classique facture 2% par retrait ou paiement, ce qui n’est pas négligeable sur un voyage de 6 mois avec un budget prévisionnel de 14400 euros (80 euros/jour, cf l’article sur notre budget). Il existe cependant dans les banques classiques des forfaits internationaux qui vous permettent des retraits et paiements illimités. Il y a le tarif mentionné sur les conventions et le tarif que vous pouvez négocier avec votre conseiller. Pensez à vérifiez également les dates d’expiration de vos cartes, n’hésitez pas à contacter votre banque pour vous assurer qu’elle ne résilie pas votre carte pendant votre voyage.

Les backwaters de Cochin, Kerala, Inde

1 MOIS AVANT LE DEPART

Le dernier mois doit être consacré normalement aux petits préparatifs de dernière minute. Ça c’est pour la théorie, en pratique on verra bien car nous partons dans 2 mois ! Mais nous sommes déjà bien avancés sur nos préparatifs !

Les (dernières) démarches administratives

Il est indispensable de souscrire une assurance santé pour un si long voyage (autrement c’est l’assurance de votre carte VISA qui vous couvre pour les voyages de moins de 3 mois). Nous avons utilisé le comparatif des assurances voyages du site Tourdumondiste.com qui nous a particulièrement aidé dans ce projet. Chapka semble l’assurance la plus répandue chez les voyageurs. Nous allons souscrire l’assurance dès notre départ. En effet dans les causes des garanties Chapka il est bien stipulé que sont exclues les pathologies récidivantes ayant nécessité des soins avant la souscription du contrat. Nous ne voulons pas prendre le risque d’économiser quelques euros pour être couverts par notre VISA les 3 premiers mois du voyage puis par Chakpa les 3 derniers mois.

Penser aussi à résilier les abonnements magazine, suspendre éventuellement le téléphone fixe, changer son forfait de téléphonie portable, modifier son assurance voiture…

Photocopier ses documents officiels

Nous devons penser à photocopier et photographier nos documents officiels pour les stocker sur un support numérique, dans un dossier au fond de notre sac à dos et pour un membre de notre famille. Carte d’identité, passeports, pages des vaccins sur votre carnet de santé, ordonnances diverses… Il faut penser aussi à noter les numéros en cas d’urgence : opposition pour la carte bancaire, assurance santé, consulat…

Remplir son sac

Nous faisons aussi quelques simulations de remplissage de sacs. Nous partons avec des sacs les plus allégés possibles. Pour cela nous utilisons la liste des affaires que nous emmenons en voyage. Comme nous partons un peu plus longtemps, je pense rajouter juste une culotte et un t-shirt manches courtes à notre liste pour éviter de lessiver tous les 2 jours ! J’ai acheté en plus des cubes. Ce sont des sacs qui permettent d’organiser le rangement par catégorie (affaires chaudes ou froides ou par enfant ou par groupe d’habits).

J’utilise aussi des techniques de pliage pour remplir la valise. Pas forcément pour le gain de place engendré mais surtout pour retrouver plus facilement les habits sans tout devoir sortir.

Changer l’annonce de son répondeur

Juste avant votre départ, ne pas oublier de changer l’annonce de son répondeur pour rediriger éventuellement vers une adresse mail les personnes qui cherchent à vous contacter.

Prévenir sa famille

Enfin, nous donnerons à nos proches toutes les affaires susceptibles d’être utiles en notre absence afin de nous aider à gérer les aléas d’un voyage au bout du monde : double des clés de la maison, photocopies de vos papiers, codes divers et numéros de téléphones utiles, itinéraire et points de chutes.

Les klongs, Bangkok, Thaïlande

Départ dans 2 mois !

Je vous recommande également ces voyages

7 commentaires

  • Reply
    severine
    21 août 2019 at 17 h 44 min

    Bravo pour votre blog, et ce futur voyage ! Génial ces sacs /cubes de rangement vus sur la vidéo, oû les avez vous trouvé ? Merci et bons préparatifs !

    • Reply
      Pépette
      24 août 2019 at 8 h 42 min

      Je les ai trouvé chez Zeeman. Pas sure cependant que les fermetures éclair tiennent le coup pendant les 6 mois du voyage.

  • Reply
    Mélanie
    21 août 2019 at 22 h 02 min

    Ça fait rêver……
    Pour la banque, bon plan pour compléter le compte en banque : la carte bancaire revolut n a pas de nombre de paiement maximum. Ils sont tous gratuits. On l utilise depuis 6 mois et c est top !! On la recharge avec le téléphone. Elle coute 6e (et rien si parrainage).

  • Reply
    Brice
    23 août 2019 at 16 h 05 min

    Merci pour la mention 🙂

  • Reply
    Marie
    29 août 2019 at 17 h 45 min

    Super projet! (à vérifier auprès de ViSA, mais en 2015, l’assurance liée à la CB ne couvrait que les voyages de moins de 3 mois avec billets d’avion de France à France dans ce laps de temps… nous avions souscrit à une assurance autre dès notre départ)
    Bon courage pour les derniers préparatifs! Et surtout bon voyage!

    • Reply
      Pépette
      21 septembre 2019 at 9 h 56 min

      Hello !
      Je prend enfin le temps de te répondre. Merci pour ton message ! Je n’ai pas vérifié l’information concernant l’assurance VISA mais j’ai vérifié les clauses du contrat Chapka. Il est surtout mentionné que Chapka ne prend pas en charge les suites de soins d’une pathologie qui serait survenue avant la souscription du contrat. Donc si dans le délai des 3 premiers mois nous avons besoin de soins qui se répéteraient ultérieurement nous risquons de devoir payer les frais engendrés (fracture non consolidée, rechute d’une pathologie quelconque…) Donc Chapka pour les 6 mois pour nous !

  • Reply
    Lollie
    30 août 2019 at 12 h 18 min

    Tellement génial! Je me posais justement la question quand les enfants grandissent, comment tout se gère pour la scolarité. Bonne fin de préparatifs et hâte de voir vos photos de voyage!!!

  • Laisser un commentaire