Quels sites mayas visiter dans le Yucatan (sans être entourés par une horde de touristes) ?

Uxmal Maya ruins

Le titre peut paraître provocateur et dissonant puisque nous sommes nous-mêmes touristes. Mais j’entends par “hordes de touristes”, les tours opérators qui débarquent avec un, voire plusieurs bus avec à leur bord 50 personnes agglutinées autour d’un guide qui hurle ses commentaires de visite. Très peu pour nous qui aimons la nature, le calme et la quiétude.

Nous avons heureusement pu visiter 3 sites mayas dans la péninsule du Yucatan quasiment seuls, c’est-à-dire avec tout au plus une dizaine de personnes réparties sur l’immensité des sites.

Mais d’abord, qui sont les Mayas ?

On va faire simple, parce que nous non plus on n’a pas tout compris aux explications de notre guide francophone et qu’après quelques recherches, voilà ce qu’il faut retenir !

La civilisation Maya est l’une des civilisations les plus anciennes d’Amérique, vers 2600 avant JC jusque 1520 après JC. Elle était présente principalement dans la péninsule du Yucatan, correspondant aujourd’hui au Sud du Mexique, au Belize, au Guatemala. Cette civilisation s’est sédentarisée progressivement dans des cités avec une organisation sociale et politique. Les Mayas développèrent leurs connaissances en matière d’architecture, d’arts, d’astronomie, de sciences, de mathématiques, d’agriculture… Puis tout s’arrête.

En pleine apogée, la civilisation Maya disparait. Difficile de savoir exactement pourquoi, les écrits sont rares : guerres, famines, épidémies, sècheresse (il n’y a pas de cours d’eau dans le Yucatan, la culture du maïs au centre de la cuisine Maya dépendant beaucoup de la pluie). A l’arrivée des espagnols au XVIème siècle en Amérique du Sud, les cités Mayas restantes sont déjà bien affaiblies et ne résistèrent pas longtemps à l’invasion. La culture Maya traditionnelle est ainsi profondément transformée par l’intervention des colons.

Les cités Mayas ont vite été oubliées, notamment parce que les écrits ont été détruits par les conquistadores espagnols pour éradiquer toute forme de souvenir et d’histoire.

Il faudra attendre la fin du XVIIIèeme siècle que des explorateurs et archéologues redécouvrent enfouis sous une jungle tropicale dense, ces traces de civilisation soit il y a à peine plus de 200 ans. Une goutte d’eau dans l’Histoire Maya.

Voici notre Top 3 des sites Mayas à ne pas rater :

Escalader la pyramide de Mayapan

Mayapan est une toute petite cité Maya située à 40 kilomètres de Mérida. Ce n’est pas le site le plus étonnant par son architecture, ses sculptures et ses détails. Cependant c’est l’un des sites archéologiques mayas où il est encore possible de grimper en haut de la pyramide principale haute de 30 mètres. Et autant vous dire que c’est impressionnant de se retrouver tout en haut (et encore plus d’en descendre !)

Mayapan ruinas Yucatan
Mayapan ruins
Mayapan ruinas Yucatan
Mayapan ruinas
mayapan ruinas

Informations pratiques :

  • Le tarif d’entrée pour les ruines de Mayapan est de 35 pesos (soit moins de 2 euros), sur l’heure du midi nous étions une dizaine à peine sur le site
  • Après les ruines Mayapan, vous pouvez poursuivre votre journée par le Cénote Kankirixche situé à 30 minutes en voiture.

Explorer la jungle de Muyil

Porte d’entrée de la réserve naturelle de Sian Ka’an, ce petit site archéologique enfoui dans une végétation luxuriante dégage une atmosphère mystérieuse. Nous avons adoré y jouer les Indiana Jones, en explorant ses coins et ses recoins. C’est un gros coup de coeur, petite pause détente idéale entre Bacalar et Tulum.

muyil ruinas maya
muyil maya ruinas
Muyil ruinas
muyil ruinas maya

Informations pratiques :

  • Le tarif d’entrée du site est de 40 pesos
  • Nous y sommes allés juste avant la fermeture. Les touristes qui couplaient la visite du site avec celle de la réserve de Sian Ka’an étaient déjà repartis. Nous avons zappé cette réserve volontairement par manque de temps et parce que nous revenions de 3 jours passés à Bacalar, la lagune aux 7 nuances de bleus.
  • Prévoyez des manches longues et un pantalon, les moustiques sont féroces dans cette jungle folle !

Admirer les sculptures mayas de Uxmal

Incontestablement, Uxmal fait parti des sites mayas les plus visités dans la péninsule du Yucatan avec Chicken Itza et Tulum. Et pourtant, nous étions quasiment seuls à visiter le site ! Uxmal impressionne par sa superficie. Uxmal impressionne aussi par les nombreux détails sculptés dans ses pierres : motifs géométriques, serpents, quetzals, grains de maïs, masques, hiboux… Tous ces détails restaurés qui ont traversé les siècles depuis la construction du site vers 700 après JC !

Uxmal Maya ruins
Uxmal Maya ruins
Uxmal Maya ruins
Uxmal Maya ruins
Uxmal Maya ruins
Uxmal Maya ruins
Uxmal Maya ruins
Uxmal Maya ruins
Uxmal Maya ruins
Uxmal Maya ruins

Informations pratiques :

  • Nous avons visité Uxmal dès l’ouverture à 8h avec un guide francophone. Pour cela je vous conseille de dormir la veille à l’hôtel The Lodge by Uxmal situé juste en face du site Maya. On ne peut pas plus près et il n’y a personne à l’ouverture !
  • Le prix du guide est de 800 pesos auquel il faut rajouter le prix d’entrée du site.

Retrouvez nos articles sur notre road-trip au Mexique : nos cénotes préférés et quelques explications sur la gastronomie mexicaine !

Je vous recommande également ces voyages

5 commentaires

  • Reply
    Clém
    18 avril 2019 at 18 h 35 min

    J’ai tellement hâte de découvrir ces sites (prévus cet été)! Petite question: le prix du guide me paraît cher (800 pesos=40 euros, c’est ça?) . Ça vaut le coup?

    • Reply
      Pépette
      18 avril 2019 at 21 h 00 min

      Oui c’est bien 800 pesos, c’est le prix officiel des guides francophones. C’est intéressant si comme nous tu n’as pas eu le temps de préparer ta visite. Nous n’avions aucun guide papier et c’est le seul site que nous avons visité avec guide. Pour intéresser les enfants c’était aussi plus sympa d’avoir des explications en français.

  • Reply
    Celestùn et sa réserve ornithologique de flamants roses
    18 mai 2019 at 10 h 16 min

    […] prochains arrêts nous emmèneront à la découverte des ruines mayas d’Uxmal puis de la lagune de […]

  • Reply
    Bacalar, la lagune aux 7 nuances de bleu
    15 juin 2019 at 7 h 48 min

    […] notre journée passée à déambuler parmi les temples Mayas d’Uxmal, nous prenons la route pour Bacalar. Bacalar ou la lagune aux 7 nuances de bleu. C’est […]

  • Reply
    Elisabeth
    8 septembre 2019 at 15 h 46 min

    J’ai adoré le titre de l’article. C’est vrai que le Mexique est une destination à la mode en ce moment donc ce n’est pas toujours simple d’éviter les hordes de touristes 🙂

  • Laisser un commentaire