Luang Prabang, l’ancienne capitale impériale

Tak Bat

Nous quittons le paisible village de Nong khiaw dans un mini van que nous partageons avec une autre famille française (réservé auprès de l’agence Q Adventures avec qui nous avons fait l’excursion vers Muang Ngoi). La route ne passe pas par les montagnes, ouf ! Mais notre chauffeur doit en permanence éviter les innombrables nids-de-poule présents sur la route. A coups d’accélération, de stratégies d’évitements, de coups de freins un peu secs, A. capitulera et remplira son petit sac plastique à la laotienne.

Après 3 longues heures de route nous arrivons à Luang Prabang et notre chauffeur nous dépose directement à notre hôtel.

Luang Prabang, que faire, que voir avec des enfants ?

Nous avons décidé de nous poser plusieurs jours à Luang Prabang. Pour ne rien y faire, pour profiter, pour prendre le temps de découvrir l’ancienne capitale impériale au rythme laotien. Pour regarder les bateaux naviguer sur le Mékong. Luang Prabang est classée au patrimoine de l’UNESCO depuis 1995 et ça se voit : la ville est belle, entretenue, il y a pleins de petits restaurants sympas, beaucoup de touristes aussi. Nous y sommes restés 8 nuits dans un hôtel idéalement placé qui nous a fait sentir “chez nous” le temps d’une semaine.

Luang Prabang Laos
Luang prabang en famille
Luang prabang en famille
Luang Prabang laos

La cérémonie du Tak Bat

La cérémonie de l’aumône ou le “Tak Bat” est un moment privilégié de recueillement et d’offrandes qu’il est particulièrement possible d’observer à Luang Prabang. Mais pour cela il faut se lever tôt car la cérémonie commence à 5h45 ! Les filles n’ont eu aucune difficulté à se lever aux aurores pour m’accompagner et c’est à quelques rues de notre guesthouse que nous avons pu assister au Tak Bat. Nous nous sommes rendues devant le Wat May Souvannapoumaram à 5h45. Les moines sortent alors en file indienne de leur temple et font le tour de leur quartier pour recueillir les offrandes faites par les croyants bouddhistes. Il fait encore nuit, tout est calme, la cérémonie se fait dans un silence religieux. Malgré l’heure matinale le Tak Bat peut attirer de nombreux touristes, pas toujours au fait du caractère sacré et religieux de l’offrande. Il existe pourtant un certain nombres de règles afin de ne pas perturber cette cérémonie:

Tak bat
  • Observer en silence
  • Ne faire d’offrande que si elle correspond à une démarche religieuse personnelle
  • Si vous faites une offrande, préparez le riz vous-même ou achetez le au marché très tôt (et non aux marchandes ambulantes sur le chemin des moines, le riz n’est pas cuit du jour). Soyez vêtu convenablement, épaules et jambes couvertes. Evitez tout contact physique avec les moines. Agenouillez-vous.
  • Si vous ne faites pas d’offrandes, tenez vous à distance respectueuse des moines, ne gênez pas leur passage, ne prenez pas de photos trop près, n’utilisez pas le flash.
Tak Bat

La cérémonie du Tak Bat dure environ 30 minutes, pendant lesquelles les processions des temples voisins font le tour des quartiers elles-aussi. Vous pouvez donc croiser 4-5 processions différentes si vous suivez un groupe de moines en particulier. Vers 6h15, les moines retournent dans leurs temples respectifs.

C’est une cérémonie forte et mystique. Comme nous étions situés juste à côté du Wat May Souvannapoumaram et donc du Morning market, nous en avons profité pour aller y chercher notre petit-déjeuner tous les matins après la cérémonie.

Le Morning Market

Les marchands commencent à installer leurs étals dès 5h30 et c’est une explosion de couleurs, d’odeurs et de saveurs qui s’offre à vous ! Il faut parfois avoir le coeur bien accroché entre la fish sauce qui embaume le marché, les écureuils tout juste dépecés, les chauves-souris, les poissons chats géants du Mékong et tout ce que nous n’avons pas identifié. Mais les étals débordants de légumes, tous soigneusement empilés et nettoyés, les fruits, les épices font de ce marché un incontournable de Luang Prabang.

Morning Market Luang Prabang
Morning Market Luang Prabang Laos
Morning Market Luang Prabang Laos
Morning Market Luang Prabang Laos
Morning Market Luang Prabang Laos
Morning Market Luang Prabang Laos
Morning Market Luang Prabang Laos
Morning Market Luang Prabang Laos

Manger au bord du Mékong

Je vous l’ai déjà dit, nous étions dans un petit hôtel idéalement placé. A 50 mètres du Morning market et à 50 mètres du Mékong. Alors quand l’estomac commençait à crier famine, nous n’avions plus qu’à enfiler nos tongs et nous rendre dans l’un de nos restaurants favoris de Luang Prabang, au bord du Mékong.

Mékong Luang Prabang Laos

Le Boun Cha Reune Riverside Restaurant n’est pas sur Tripadvisor mais c’était parfait ! Nous avons testé plusieurs fois leurs khao soy et leurs rice and fried basil (19000 kips chaque plat soit moins de 2 euros).

Sticky Rice
Khao Soy

Partir à la découverte des plus beaux temples de Luang Prabang

Une fois l’estomac rassasié, vous pouvez passer à une petite promenade digestive à la découverte des 80 temples de Luang Prabang. Evidemment que nous ne les avons pas tous visités mais après une semaine passée à Luang Prabang, nous en avons vu quelques uns. Sachez que pour rentrer dans un temple il y a quelques règles à respecter : se déchausser et se couvrir les épaules et les jambes.

Le Vat Xieng Thong, l’incontournable

Sans doute l’un des plus beaux temples de Luang Prabang. L’ensemble des bâtiments religieux qui compose le Vat Xieng Thong est de toute beauté. Les murs des temples sont recouverts de milliers de carreaux de mosaïques qui scintillent au soleil. La façade arrière du Vat Xieng Thong est parée d’un somptueux arbre de vie et l’un des édifices abrite le char funéraire royal. L’entrée coûte 20000 kips (2 euros) mais en vaut vraiment la peine.

Vat Xieng Thong Luang Prabang  Laos
Vat Xieng Thong Luang Prabang  Laos
Vat Xieng Thong Luang Prabang  Laos

Le Wat May Souvannapoumaram

C’est le temple que nous visiterons le plus souvent car il est situé juste à coté de notre guesthouse. Nous irons essentiellement le soir, vers 17h30/18h au moment de la prière du soir. Il est alors possible de s’asseoir derrière les moines et d’écouter leurs chants. L’intérieur du Wat May Souvannapoumaram est magnifique, décoré d’une multitude de Bouddha dorés. Bon à savoir, l’entrée en journée au temple est de 10000 kips (1 euro) mais quand vous assistez à la prière du soir, l’entrée est gratuite, il n’y a plus personne pour “collecter” l’argent.

Wat May Souvannapoumaram Luang Prabang Laos
Wat May Souvannapoumaram Luang Prabang Laos

Comme souvent j’aime enregistrer un petit moment de prières, je m’y replonge souvent lorsque nous sommes de retour en France.

Prières bouddhistes au Wat mai souwannaphumaham

Traverser le pont de bambou de Luang Prabang

Si vous n’avez pas encore traversé de pont de bambou au Laos, c’est l’occasion de jouer les aventuriers. Le pont de bambou de Luang Prabang n’est en place que 6 mois par an, quand les eaux de la Nam Khan sont suffisamment basses. Le prix de la traversée A/R est de 7000 kips (0,70 cents), il sert à couvrir les frais engendrés par la famille qui s’occupe de construire et entretenir le pont. Etant donné que le pont n’est emprunté quasiment que par des touristes, je pense que cette famille a trouvé un bon business ! Heureusement il y a un énorme intérêt à traverser le pont : le restaurant qui s’y trouve face, le Dyen Sabai ! Nous y sommes allés quasiment tous les jours, pour y manger ou juste pour y boire un verre allongés sur les coussins face à la rivière.

Bamboo bridge Luang Prabang

Tester le massage laotien en famille

Nous nous sommes offerts un extra en famille au salon Zen Spa (Sisavangvong road). Les prix sont les mêmes quasiment partout (60000 kips l’heure de massage soit 6 euros) mais ce salon ouvert sur la rue, propre nous a beaucoup plu.

Aller au cinéma en famille

Ne cherchez pas de cinéma à Luang Prabang, par contre j’ai un bon plan pour passer une soirée en famille devant un très joli film. L’hôtel Victoria Xieng Thong Palace diffuse tous les jours à 19h le film documentaire “Chang” qui date de 1926 et qui est l’un des premiers documentaires de l’histoire du cinéma. Le film dure 1h10, il est en noir et blanc, et raconte l’histoire d’une famille de villageois dans le Siam qui doit survivre dans la jungle parmi les animaux les plus féroces. Ce film est absolument magnifique. L’entrée est gratuite, un menu cinéma vous est toutefois proposé avec une boisson et du pop corn pour 30000 kips (3 euros).

Film Chang

Admirer le coucher de soleil au Mont Phousi

Le Mont Phousi c’est le point culminant de Luang Prabang. C’est surtout l’endroit privilégié pour admirer le coucher du soleil et évidemment que vous ne serez pas seuls à avoir cette idée là. Je vous recommande donc après avoir siroté une sangria au Dyen Sabai, de vous rendre au Mont Phousi vers 16h30 avant l’arrivée MASSIVE des autres touristes mais pile poil au moment où la lumière décline. Prenez les marches côté rivière à la montée. Admirez la vue. Restez quelques minutes ou plus. Puis redescendez coté palais royal. L’entrée est de 20000 kips pour accéder au Mont Phousi.

mont phousi

Visiter le musée UXO des bombes non explosées

Se faire masser, boire et manger est bien agréable mais c’est bien aussi de s’intéresser à l’histoire du pays et notamment que le Laos est le pays qui a subi le plus de bombardements au monde avec plus de 270 millions de bombes larguées entre 1964 et 1973 pendant le conflit qui opposait les Etats-Unis et le Vietnam. Le Laos a subi des dommages considérables et on estime à 30% les bombes qui n’ont pas explosées soit 80 millions de bombes enfouies sous terre qui sont toujours actives. Aujourd’hui encore il y a de nombreux accidents avec un mort toutes les 2 semaines et des mutilés graves. Des campagnes de prévention sont faites dans tout le pays pour apprendre à la population locale à reconnaitre les différentes bombes. Le travail de déminage est énorme, il faudra encore de nombreuses années pour rendre les rizières, les villages, les rivières et les chemins sûrs.

musée UXO Luang Prabang Laos

L’entrée au musée UXO (unexploded ordnance, munition non explosée) est gratuit. Un petit film est diffusé qui montre l’histoire de 4 enfants qui ont été blessés dans l’explosion d’une bombe UXO. Si vous voulez en savoir plus sur la guerre du Vietnam, vous pouvez regarder ce documentaire édifiant avec des images d’époque : la guerre du Vietnam, images inconnues.

Se baigner dans les cascades de Kuang Si

Les cascades de Kuang Si se situent à 30 kilomètres environ de Luang Prabang. Pour vous y rendre nous vous recommandons de prendre un tuk-tuk, le meilleur rapport qualité prix. Une fois les négociations faites sur le prix à la journée de notre tuk-tuk (200000 kips durement négocié soit 20 euros) il faut comptez 45 minutes de route pour vous rendre aux cascades. N’oubliez pas vos maillots de bain ! Le prix de l’entrée est de 20000 kips par personne (soit 2 euros et c’est gratuit pour les moins de 8 ans). Nous y sommes allés vers 10h un samedi il n’y avait vraiment pas grand monde, en sortant vers 12h les groupes arrivaient! Les cascades sont magnifiques, d’un bleu tantôt laiteux, turquoise, transparent tantôt vert, scintillant (attention pendant la saison des pluies, les eaux sont boueuses). Nous sommes restés 2h. R. a été la plus courageuse et s’est baignée quelques minutes dans les eaux glacées (avec une température extérieure fraiche de 20 degrés) .

Kuang si cascades Luang Prabang Laos
Kuang si cascades Luang Prabang Laos
Kuang si cascades Luang Prabang Laos
Kuang si cascades Luang Prabang Laos

Nous sommes repartis vers 12h pour le Fasay garden !

Rencontrer une famille laotienne : le Fasay Garden

A quelques centaines de mètres à pieds des cascades de Kuang Si se trouve le Fasay garden. Nous avions prévenu Say l’avant-veille que nous passerions après notre visite des cascades avec l’envie de participer à la préparation du repas et de passer un moment avec eux. Say est un père de famille qui avait envie de profiter davantage de sa famille et de s’impliquer dans la vie de son village. Il a mis en place progressivement des cours d’anglais du soir pour les enfants du village (pour leur offrir un avenir meilleur), il a ouvert son très grand jardin aux enfants qui viennent apprendre à planter et voir pousser les plantes (plutôt que de rester scotcher sur leurs téléphones, pays différent mais même souci d’addiction numérique). Et il ouvre grand, très grand, sa maison et son coeur aux voyageurs de passage en quête d’expériences et de partages. Nous avons donc pu préparer avec sa femme le repas pendant que les filles jouaient avec les enfants de Say et des maisons voisines. Nous avons mangé le meilleur repas laotien de notre séjour. Je ne peux que vous recommander de passer manger chez Say, d’y rester un moment ou même une nuit. Il n’y a pas d’intermédaire, tout se fait en direct avec lui (via son Facebook par exemple Fasay Garden). A notre demande concernant la rémunération de notre repas, Say nous a proposé de verser une contrepartie à notre convenance qui lui servira à acheter les fournitures scolaires pour les enfants du village (nous avons donné 150000 kips, environ 15 euros).

Fasay garden Laos

Passer un moment à l’institut français de Luang Prabang

Le Laos est encore imprégné de la culture française, et à Luang Prabang l’institut français propose des cours de français aux laotiens, mais aussi des cours d’anglais, des activités extra-scolaires, une bibliothèque et des spectacles. Nous avons ainsi passé une excellente soirée en famille devant un spectacle de la compagnie Magik Fabrik.

magik fabrik

Retrouvez tous leurs événements sur la page Facebook de l’institut français de Luang Prabang.

Luang Prabang, informations pratiques :

  • L’offre d’hôtel à Luang Prabang est très importante. Vous avez de très jolis hôtels luxueux avec piscine et des hôtels plus modestes. Nous avons fait le choix de dormir dans un petit hôtel avec une chambre familiale à proximité de tous les lieux d’intérêt de Luang Prabang. Nous avions une chambre simple avec 2 grands lits doubles très confortables, un petit balcon pour prendre le petit-déjeuner, le tout à 50 mètres du Mékong, 50 mètres du Morning Market et donc du Night Market, à 100 mètres du grand palais et de l’entrée au Mont Phousi, à 700 mètres du pont de bambou, à 1 km du Vat Xieng Khong. Bref, vous l’avez compris notre hôtel est idéalement placé dans Luang Prabang et nous avons tout fait à pied. Rien de luxueux mais une atmosphère de quartier très agréable, pour 33 euros/nuit le Y Not Lao Villa est idéal pour un séjour en famille à Luang Prabang (en réservation de dernière minute). Si vous souhaitez un peu plus de luxe, je vous recommande vraiment de viser le même quartier que nous. Il y a par exemple le Royal Peacock Hotel Boutique qui possède lui aussi des chambres familiales pour 100 euros environ petit-déjeuner compris en dernière minute.
y not lao villa luang prabang
  • Nous avons testé plusieurs restaurants à Luang Prabang durant notre séjour d’une semaine. Nos préférés sont le Dyen Sabai situé de l’autre coté du pont de bambou. Leurs fondues laotiennes sont délicieuses (85000 kips pour 2 soit 8,50 euros), il y en a bien assez pour une famille de 4 si vous rajoutez un ou deux paniers de sticky rice. Nous avons mangé aussi au bord du Mékong au Boun Cha Reune Riverside Restaurant (leurs khao soy et leurs rice and fried basil sont délicieux et à petits prix (19000 kips chaque plat soit moins de 2 euros). Et puis nous avons mangé au Bouang, leur laap khai (45000 kips soit 4,5 euros) est juste exquis !!!!
Dyen Sabai Luang Prabang Laos
Dyen Sabai Luang Prabang Laos

Nous avons adoré notre séjour à Luang Prabang. Une semaine c’était parfait pour en profiter pleinement sans se presser. C’est une ville qui se prête parfaitement à la détente en famille.

Luang Prabang
Luang Prabang
pont de bambou Luang prabang
Luang Prabang Laos

Pour la suite de notre voyage au Laos, nous prenons un bus de nuit pour Vientiane, la capitale laotienne située à la frontière avec la Thaïlande.

Je vous recommande également ces voyages

2 commentaires

  • Reply
    Ktl
    10 décembre 2019 at 21 h 57 min

    Rhalala, le. Otage par procuration ! ça me rappelle nos séjours balinais ou thaïlandais déjà trop lointains… mon chéri aussi adore faire des capsules sonores de nos voyages.

  • Reply
    Ktl
    10 décembre 2019 at 21 h 58 min

    « Otage », n’importe quoi le correcteur ! Voyage, of course !

  • Laisser un commentaire