Traverser la frontière Laos/Thaïlande à Vientiane

frontière Laos Thaïlande

Nous quittons Luang Prabang après une semaine passée en famille dans l’ancienne capitale impériale. Nous prenons un “sleeping bus” à destination de Vientiane (négocié 170000 kips/personne soit 17 euros).

Les bus de nuits laotiens sont quelque peu différents des bus de nuits chinois. Il y a des couchettes doubles superposées de chaque côté du bus. Si vous voyagez seul, vous serez ainsi peut-être amené à dormir avec un laotien. Côté expérience locale on ne peut pas mieux faire !!

Pour notre part, nous dormirons chacun avec l’une des filles. Nous avions demandé lors de la réservation les couchettes inférieures, à notre sens plus pratiques avec des enfants que les couchettes supérieures. Si la couchette est confortable, les 11 heures de route entre Luang Prabang et Vientiane sont éprouvantes. Le chauffeur roule prudemment mais doit contourner sans cesse les nids-de-poule, les routes non goudronnées, les vaches… Les filles heureusement feront une bonne nuit.

Comment passer la frontière entre le Laos et la Thaïlande à Vientiane?

Nous décidons de passer la nuit à Vientiane avant de passer la frontière pour Nong Khai. Le peu que nous avons vu de Vientiane ne nous a pas encouragé à en découvrir davantage, surtout après cette semaine magique à Luang Prabang. Nous en avons alors surtout profité pour ne rien faire au bord de la piscine de notre hôtel.

Après une bonne nuit de sommeil nous collectons les informations auprès de notre hôtel pour rejoindre le pont de l’amitié afin de traverser la frontière. Soit nous prenons:

  • un taxi à 200000 kips (20 euros)
  • un tuk-tuk à 180000 kips (18 euros)
  • un bus local à 8000 kips/personne (soit 0,80 euros et gratuit pour les filles)

C’est vite vu, nous négocions un tuk-tuk devant l’hôtel pour nous déposer à la station de bus centrale (20000 kips soit 2 euros pour faire 2 kilomètres, bien cher payé mais ils en demandent 60000 kips avant négociation…). Et en 45 minutes le bus local nous dépose devant le poste frontière laotien de Vientiane. Simple, rapide et pas cher !

frontière Laos Thaïlande

Nous fournissons notre carte d’immigration de sortie du Laos précieusement conservée depuis notre passage de frontière Chine/Laos et faisons tamponner nos passeports pour la sortie. La traversée du pont de l’amitié qui enjambe le Mékong se fait obligatoirement en bus (4000 kips /personne, gratuit pour les filles). A chaque passage de frontière, la question se pose de la monnaie que nous pouvons utiliser. Nous nous sommes rendus compte qu’il était toujours possible de payer dans les monnaies locales présentes de part et d’autre de la frontière mais aussi en dollars américains !

La traversée du Mékong est assez magique. D’un coté, les rives du Laos et de l’autre celles de la Thaïlande.

Le passage du poste frontière thaïlandais est aussi simple que son homologue laotien. N’oubliez pas de remplir avant de vous présenter au douanier votre carte d’immigration arrivée/départ thaïlandaise (disponible à la sortie du bus). En tant que français, nous avons le droit de voyager 30 jours en Thaïlande sans visa et gratuitement.

frontière Laos Thaïlande
frontière Laos Thaïlande

Et voilà, nous sommes arrivés à Nong Khai en Thaïlande !

Nous y passons la nuit à proximité de la gare ferroviaire avant de prendre un train de jour à destination d’Ayutthaya, l’ancienne capitale royale du Siam.

frontière Laos Thaïlande

Je vous recommande également ces voyages

Aucun commentaire

Laisser un commentaire