Siem Reap, les temples d’Angkor

Angkor Wat Siem Reap Cambodge

Nous poursuivons notre tour d’Asie en famille et quittons la Thailande pour le Cambodge. Pour cela nous prenons un bus au départ de Bangkok à destination de Siem Reap. Nous passons la frontière au niveau du poste frontière de Poipet. C’est la 3ème frontière passée en terrestre de notre périple asiatique.

Nous avions prévu de passer 6 jours à Siem Reap pour nous laisser le temps de visiter les temples. Nous avons tellement pris le temps que nous n’en avons visité que 5 avec le pass 3 jours ! C’est ça aussi le voyage, prendre le temps et ne pas chercher à cocher à tout prix des cases sur une to-do-list. En réalité la chaleur à Siem Reap était écrasante et nous ne passions pas de très bonnes nuits. La faute à une cérémonie cambodgienne (mariage ou enterrement, nous ne saurons jamais) à proximité de notre hôtel. Pétards, chants, cris, feux d’artifice, prières, musique pendant 3 jours et 2 nuits, à toute heure !!! Nous étions en pleine saison des mariages au Cambodge et autant vous dire qu’ici ils ne font pas les choses à moitié !!!

Les temples d’Angkor, quel pass choisir ?

Pour visiter les temples d’Angkor vous devez d’abord vous procurer votre pass d’accès. Vous pouvez choisir entre le pass 1 jour (37 $), 3 jours (62 $) et 7 jours (72 $). Cela signifie que vous pouvez choisir de visiter les temples en une journée, en 3 jours ou en 7 jours (pas forcément consécutifs). Idéal quand vous n’avez pas vraiment de programme comme nous !

Angkor Wat Siem Reap Cambodge

Pour vous procurer ce pass, vous devez vous rendre au bureau de délivrance des billets en personne car vous aurez un pass nominatif avec votre photo. Pour les enfants de moins de 12 ans, l’entrée aux temples est gratuite (ouf, parce que ça fait un sacré budget ! ) mais n’oubliez pas de vous munir de leur passeport pour prouver leur âge.

L’idéal si vous souhaitez effectuer vos visites tôt le matin c’est de vous rendre à la billetterie la veille après 17h afin d’obtenir vos pass valables pour le lendemain. Si vous avez un pass 3 ou 7 jours, gardez-le précisément avec vous, il sera poinçonné à chacun de vos passages au niveau des checkpoints situés à l’entrée du site d’Angkor.

Comment visiter les temples d’Angkor ?

Répartis sur 400km2, la zone des temples de Siem Reap est immense. Oubliez alors complètement la visite à pied comme nous avons pu le faire à Ayutthaya. Certains sont assez courageux pour visiter Angkor en vélo et parcourir plusieurs dizaines de kilomètres. Vous avez aussi l’option scooter à éviter à mon sens si vous partez ou revenez de nuit ( le soleil se couchait à 18h en janvier à Siem Reap) surtout à cause de l’état des routes, des nombreux nids de poule plus qu’à cause de la circulation en générale.

Angkor Siem Reap Cambodge

Mais avec les 35-40 degrés en moyenne pendant notre séjour nous avons opté pour le tuk-tuk. Comptez 15 dollars la journée de tuk-tuk à 4.

Quand visiter les temples pour éviter la foule ?

Clairement, les temples d’Angkor sont très très touristiques ! Ils sont classés au patrimoine mondial de l’Unesco et attirent plus de 5 millions de visiteurs chaque année. Il y a de très nombreux temples sur le site d’Angkor. Certains sont très connus, d’autres sont plus confidentiels. Ils sont en général répartis en 2 circuits, le “petit circuit” et le “grand circuit” et proposés ainsi en visite par les tuk-tuk. Le “petit circuit” est clairement le plus touristique car il regroupe 3 des plus célèbres temples d’Angkor : Angkor Wat le plus grand, Bayon, le temple aux multiples visages et Ta Prohm qui a servi de décor au film Tom Raider. Mais vous pouvez aussi bien visiter les temples qui vous plaisent le plus et organiser votre propre tour. Comment profiter alors de sa visite à Angkor en évitant la foule des touristes ?

Angkor Wat Siem Reap Cambodge

Nous avons tout lu, tout entendu. Certains partent très tôt, aux premières heures du jour, même à 4H30 du matin pour assister au lever du soleil à Angkor Wat (en compagnie des centaines d’autres touristes qui ont eu la même idée), quitte à revenir à leur hôtel sur l’heure du midi pour faire une pause et repartir ensuite en fin de journée. D’autres choisissent de faire le petit tour ou le grand tour en sens inverse, pour être à contrecourant des autres visiteurs.

Nous, on a opté pour une visite des temples en fin de journée. D’abord parce qu’il faisait moins chaud. Ensuite parce que clairement il n’y avait personne ( je vous laisse juge, il n’y a pas un chat sur mes photos… Enfin si vous observez bien il y a deux chats et une poule !!) Et enfin parce que pour faire de jolies photos, rien de tel que la lumière de fin de journée. Forcément à ce rythme on a visité que 2 temples par jour !

Quels temples visiter à Angkor ?

Angkor Wat

Nous avons commencé notre visite des temples d’Angkor par le plus grand : Angkor Wat. Ce temple est très étendu, il possède de jolis bas-reliefs mais aucune explication. A refaire nous avions du réserver une visite en français de ce temple en particulier, pas nécessairement parce que c’est le plus beau, mais surtout pour avoir quelques bases sur l’histoire du site d’Angkor et des informations sur les détails architecturaux des temples.

Angkor Wat Siem Reap Cambodge
Angkor Wat Siem Reap Cambodge
Angkor Wat Siem Reap Cambodge

Nous sommes restés jusqu’au coucher du soleil, qui est probablement aussi magique que le lever !

Bayon

C’est le célèbre temple aux multiples visages, soit 54 tours et ses 216 visages souriants tournés vers les 4 points cardinaux. Envoutants. Fascinants. Enigmatiques.

Bayon Siem Reap Cambodge
Bayon Siem Reap Cambodge
Bayon Siem Reap Cambodge
Bayon Siem Reap Cambodge
Bayon Siem Reap Cambodge
Bayon Siem Reap Cambodge

Baphûon

Nous avons visité Baphûon en fin de journée. Ce temple possède une gigantesque terrasse accessible par une série d’escaliers assez vertigineux. De mémoire les enfants ne peuvent pas y monter (les filles avaient choisi de rester dans le tuk-tuk pour ce temple). Mais ce que nous avons préféré à Baphûon ce sont les photos de mariage organisées dans ce décor splendide !

Baphûon Angkor Siem Reap Cambodge
Baphûon Angkor Siem Reap Cambodge

Ta Prohm

C’est notre temple coup de coeur. Pour ses vieilles pierres évidemment mais surtout pour les racines de ses banians et fromagers qui ont pris possession des lieux depuis de nombreux siècles. C’est celui qui a servi de décor naturel aux films Tomb Raider et Indiana Jones.

Ta Prohm Angkor Siem Reap Cambodge
Ta Prohm Angkor Siem Reap Cambodge
Ta Prohm Angkor Siem Reap Cambodge
Ta Prohm Angkor Siem Reap Cambodge
Ta Prohm Angkor Siem Reap Cambodge
Ta Prohm Angkor Siem Reap Cambodge
Ta Prohm Angkor Siem Reap Cambodge
Ta Prohm Angkor Siem Reap Cambodge

Banteay Kdei

Ce temple est moins visité que Ta Prohm mais il est pourtant aussi photogénique ! Notamment les racines de l’immense fromager qui serpentent sur les ruines de l’édifice.

Banteay Kdei Angkor Siem Reap Cambodge
Banteay Kdei Angkor Siem Reap Cambodge
Banteay Kdei Angkor Siem Reap Cambodge
Banteay Kdei Angkor Siem Reap Cambodge

Siem Reap, informations pratiques :

Comment vous rendre à Siem Reap ? Au départ de Bangkok nous avons pris un bus de la compagnie Giant Ibis Bus. Voyager en bus est très confortable et permet de profiter des paysages thaïlandais et cambodgiens. Comptez 8 heures de bus entre Bangkok et Siem Reap. Concernant le passage de frontière entre la Thailande et le Cambodge, il est facilité par l’accompagnateur du bus de la compagnie Giant Ibis que j’appellerai Gentil Organisateur. Comprenez que si vous ne voulez pas vous embêter avec les démarches liées au visa, notre GO peut vous aider avec un “visa express” contre 5 dollars supplémentaires. Mais non seulement il peut vous y aider, mais il vous suggère fortement de le faire, quitte à menacer ceux qui veulent passer la frontière seuls (comme nous…) car “cette frontière est réputée difficile, que les douaniers sont corrompus et que le bus ne nous attendra pas”. N’en croyez pas un mot ! Les autres voyageurs ont accepté le deal de l’accompagnateur du Giant Ibis bus, ils lui ont remis leurs passeports pour que leur visa “en express”. En réalité leur visa a été fait au consulat du Cambodge quelques centaines de mètres avant la frontière (au passage notre GO a dû empocher quelques 200 dollars de commission…). Jusqu’au dernier moment notre gentil accompagnateur a même tenté de nous faire changer d’avis en baissant le prix de sa commission… Au final, les autres voyageurs ont dû descendre du bus comme nous à la frontière, passer la frontière comme nous à pied, faire la queue comme nous pour faire tamponner leur passeport. On a juste eu l’étape supplémentaire d’aller déranger les adorables douaniers cambodgiens dans leur petit bureau vide (que notre GO du Giant Ibis Bus s’est bien gardé de nous montrer), de les payer directement, sans queue, ni pression aucune car il n’y avait personne d’autres que nous !! Au final nous sommes remontés dans le bus qui nous attendait évidement juste après le reste des passagers.

A refaire, nous opterions pour ce trajet Bangkok-Siem Reap pour le train qui est le mode de transport que nous préférons pour voyager. Il existe une ligne ferroviaire Bangkok-Aranyaprathet puis ensuite soit un taxi, soit un bus pour rejoindre Siem Reap. Cela nous aurait évité cette expérience désagréable avec Giant Ibis Bus.

Où dormir à Siem Reap ? Je n’ai pas de bon plan pour Siem Reap, nous étions dans un chouette hôtel avec une superbe piscine mais un peu trop éloigné du centre pour pouvoir sortir manger facilement. Mais vous trouverez votre bonheur via Booking parmi l’offre hôtelière importante à Siem Reap !

Riel ou Dollar ? Les prix sont exprimés en Dollars parce que c’est la monnaie principalement utilisée au Cambodge. Quand vous retirez de l’argent au distributeur, vous pouvez retirer des Riels mais surtout des Dollars. La petite monnaie vous sera souvent rendue en Riel mais en général toutes les transactions se font en Dollar.

Où manger à Siem Reap ? Pour une cuisine cambodgienne bonne et pas chère, je vous recommande Khmer Kitchen restaurant. Mais à Siem Reap je vous recommande surtout d’aller manger à Sala Baï Hotel & Restaurant School. Il s’agit du restaurant de l’école hôtelière fondée par l’ONG française Agir pour le Cambodge qui lutte contre la pauvreté et les inégalités sociales. Deux menus à 12$ correspondent à 3 jours de formation pour un élève et au-delà d’une bonne action on y mange très bien ! Les réservations se font sur leur site directement ! On n’a pas trop aimé l’ambiance de “Pub Street”, la rue animée de Siem Reap. Trop bruyante, trop de néons, trop de touristes, trop d’attrapes-touristes, trop en décalage avec ce que le Cambodge peut offrir de bien plus beau !

Sala Baï  restaurant école Angkor Siem Reap Cambodge

Et les prochains jours passés au coeur d’un petit village cambodgien nous confirmeront que sortir des villes permet de vivre pleinement notre voyage !

Je vous recommande également ces voyages

Aucun commentaire

Laisser un commentaire