Notre voyage en Chine: itinéraire, conseils et budget

repas en chine soupe de nouilles

Il est maintenant temps de faire le bilan de notre mois passé en Chine.

Nous avons préparé un minimum ce séjour avant notre départ tant la Chine est grande. Et nous nous sommes concentrés sur une petite partie de la Chine : le Yunnan, le Sichuan et le Guangxi. Certes, nous n’avons pas vu la grande muraille ou la cité interdite, mais ça ne faisait tout simplement pas partie de nos rêves et nous nous laissons la possibilité d’y retourner un jour.

Aidao nunnery

Billet d’avion pas cher pour la Chine

Nous sommes partis de Bruxelles à destination de Chengdu avec la compagnie Hainan. Nous avons utilisé nos techniques habituelles pour trouver des billets d’avion moins cher et en avons eu pour 1000 euros à 4 (aller simple).

Visa pour la Chine

Pour entrer en Chine, il est indispensable d’obtenir un visa avant le passage de la frontière. Le visa coûte 126 euros/personne pour un visa touristique de 30 jours. Si vous passez par une agence qui s’occupe de préparer votre dossier pour le visa il faudra rajouter les frais de dossier. Et si vous habitez loin de Paris, Marseille, Lyon ou Strasbourg, il faudra rajouter des frais de déplacements vers l’un de ces centres de demandes des visas pour y déposer vos empreintes digitales (en vigueur depuis juillet 2019).

Ces frais de visas ne sont pas négligeables mais heureusement il est ensuite possible de voyager, se loger et manger pour pas cher en Chine.

Dali Yunnan Chine Xizhouzhen

Monnaie en Chine

Chose absolument surprenante, les chinois payent tout par QR code via leurs téléphones. Les espèces ne sont guère plus utilisées que par les touristes. Même les vendeurs de rues possèdent leur QR Code.

QR code chine

La monnaie utilisée en Chine est le Yuan ou Renminbi (monnaie du peuple). Le taux de change lors de notre séjour était de 1 euro = 7,70 yuans. Par exemple, pour 1 euro, vous pouvez acheter 2 tickets de métro ou encore un bol de nouilles (sans viande) sur un stand de rue.

Nos logements en Chine

Nous choisissons nos logements selon des critères bien précis:

  • Idéalement nous recherchons des logements possédant une chambre familiale et c’est assez courant en Asie de trouver des chambres avec 2 lits doubles. Parfois nous n’avons qu’une chambre triple (un lit double en 160/180 cm et un lit simple). Comme A. est encore assez petite (6 ans) elle peut dormir entre nous 2 exceptionnellement. Parfois le lit simple est en fait un lit en 120cm largement suffisant pour que les filles dorment ensemble.
  • Le logement doit avoir une bonne situation géographique pour ne pas passer trop de temps dans les transports en commun (ce qui peut occasionner aussi plus de frais).
  • Il doit posséder un extérieur pour que les filles puissent jouer dehors: jardin, terrasse, salle commune…
  • Et enfin le logement doit avoir un certain charme afin qu’on s’y sente bien ! En général soit avec une jolie vue, soit au milieu de la végétation, soit avec une architecture typique du pays.

En Chine nous avons dormi tantôt en auberge de jeunesse à Chengdu, tantôt dans de petits hôtels vraiment pas cher comme à Shangri-La. Et même dans un hôtel avec piscine à Yangshuo. Notre budget logement en Chine est situé entre 21 et 38 euros la nuit pour 4 et nos logements étaient absolument parfaits.

Astuce : pour ne pas faire grimper l’addition nous ne prenons pas forcément les petits-déjeuners dans les hôtels. En Chine il y a toujours une bouilloire pour faire chauffer notre café (acheté dans les supérettes), nous achetions des briquettes de lait pour les filles, des fruits, des biscuits et en sortant de l’hôtel, nous grignotions dans les stands de rue un pain fourré.

Les repas en Chine

Coté repas, nous nous sommes régalés en Chine, particulièrement dans le Yunnan et le Sichuan. Nous avons mangé des soupes de nouilles avec des saveurs toujours différentes, des momos tibétains, du chou pak choï à toutes les sauces, des babas (sortes de pains fourrés) et une multitude d’autres plats que nous n’avons pas toujours identifiés.

Shangri-La
Momos tibétains
repas en chine soupe de nouilles
fondue chinoise
Hot Pot
soupe de nouilles chine

Le Sichuan est particulièrement réputé pour sa cuisine fine et forte en goût, relevée au poivre du même nom. Nous choisissons nos plats sur photos, ou bien nous faisons le tour des assiettes des clients (qui se prêtent au jeu des touristes perdus) et quand nous ne savons vraiment pas quoi prendre nous demandons au cuisinier de nous préparer 3-4 plats de son choix. Nous n’avons jamais eu de mauvaise surprise.

baba pain fourré chine
soupe de nouilles chine
5 yuans le bol de nouilles. Moins d’un euro.
porc pak choi chine
Porc au gingembre et chou pak choï
repas chine Tibet
Pain au maïs et lait de yak

Nous mangions pour 5 à 20 euros à 4 selon si nous mangions de la viande ou non et principalement sur les stands de rues ou les petits restaurants sans prétention (comme ce délicieux restaurant de Shaxi où les touristes ne vont pas).

Shaxi restaurant
Sichuan Yunnan agricultural vegetables, le meilleur restaurant de Shaxi

Communiquer avec les locaux

Nous n’avons reçu que des sourires et des marques d’attention de la part des chinois que nous avons rencontrés. Même si il était difficile d’échanger avec la plupart autrement que via les applications de traduction.

En effet c’était une sacrée surprise de voir que l’anglais n’était pas du tout, du tout répandu. Nous utilisions alors beaucoup les photos pour montrer les endroits où nous souhaitions nous rendre (gare routière, centre de recherche et de reproduction des pandas ou encore au temple Baoxiang ) Nous utilisions aussi les applications de traduction instantanées comme Google traduction. Ou bien encore les gestes surtout pour compter. En effet, les chinois ne comptent pas du tout sur les doigts comme nous et ça peut vraiment servir pour communiquer. Nous avons appris également certains mots basiques comme “Ni Hao” (bonjour), “Xièxiè” (merci) ou encore “Fàguó” (français).

Shangri-La

Se déplacer en Chine

Il est absolument très facile de se déplacer en Chine en utilisant les transports en commun. Nous avons ainsi pris l’avion, le métro, le train, le bus, fait du stop et du scooter.

Se déplacer en train en Chine

Pour nos réservations de train, nous avons utilisé le site Trip.com, le site prend une commission mais nous avions la certitude d’avoir de la place (certains trains sont pleins quelques jours avant le départ). A. qui mesure moins de 130 cm ne paye pas si elle voyage sur nos genoux. R. paye mi-tarif. Quand vous réservez votre billet de train sur Trip.com il suffit ensuite de retirer vos billets au guichet de la gare en montrant votre code de réservation et vos passeports.

L’accès au train se fait après un contrôle de vos billets et passeports ainsi que de vos bagages.

Dans les trains vous trouverez un wagon restaurant avec des bols de nouilles déshydratés, des plateaux repas plus élaborés ou encore des fruits frais. Vous trouverez également des fontaines à eau chaude et froide en libre service.

Prendre le métro en Chine

Il est très facile de voyager en métro en Chine. Vous avez des bornes automatiques pour prendre vos billets dans les stations (en chinois et en anglais). Il vous suffit de cliquer sur la station de métro où vous souhaitez aller et le nombre de billets désirés. A savoir que les enfants de moins de 130cm ne payent pas et que la moyenne de prix est de 3 yuans/ticket de métro (0,50 cents d’euros). Les sacs sont contrôlés avant l’entrée dans le métro.

Prendre le bus en Chine

Pour prendre le bus public en Chine, nous utilisons des applications de déplacements comme Moovit. Les lignes sont indiquées en chiffre à l’avant des bus. Le prix du bus est souvent affiché à côté de la porte, à l’extérieur du bus. En général, un trajet coûte 2 yuans/personne (gratuit pour A.), vous devez faire l’appoint et glisser vos billets dans la petite urne située à côté du chauffeur (qui ne touche ni ne rend la monnaie, pensez à avoir l’appoint). Pour prendre les bus reliant les villes entre elles, nous nous rendions tout simplement à la gare routière avec le nom de la ville écrit sur le téléphone et le jour de départ choisi. Facile, non ?

Utiliser internet en Chine

Nous avons un forfait Free à 20 euros/mois qui nous permet d’avoir 25 gigas/mois dans de nombreux pays dans le monde, dont la Chine. Nous avions donc la 4G partout en Chine et n’avions pas besoin d’utiliser de VPN pour aller sur les sites bloqués en Chine (Facebook, Instagram ou Google).

Faire sa lessive en Chine

Voyager 6 mois qui plus est avec des enfants, implique forcément qu’il faut laver de temps en temps ses habits. Nous faisons nos lessives à la main avec les savons ou gels douches mis à disposition dans les hôtels. Pour faire sécher le linge, j’ai acheté une corde à linge compacte (Sea to Summit). Elle nous est devenue indispensable. Certains hôtels proposent de laver le linge (15 yuans la machine) ou proposent d’utiliser gratuitement la machine (dans nos hôtels à Shangri-La ou à Dali par exemple).

Dépenses pour un mois passé en Chine à 4

Au final, nous avons une moyenne de logements de 30 euros/nuit à 4. Nous avons fait peu d’extras, nous avons privilégié les sorties et activités gratuites sans avoir l’impression de nous priver pour autant. Nous mangions principalement dans de petits restaurants avec les locaux, petits-déjeuners, déjeuners et repas du soir (souvent composé d’un fruit et d’un yaourt uniquement car nous mangions bien en journée), nous en avons eu pour environ 20 euros par jour à 4. En extra, nous avions les déplacements (bus ou train), certaines entrées dans les temples ou monastères (Songzanlin), un massage chinois à Chengdu (100 yuans à 4 soit 13 euros). Nous achetons pas/peu de souvenirs (ils sont dans nos têtes).

Vous pouvez retrouver l’intégralité de notre voyage en Chine sur le blog, de Chengdu à Shangri-La, en passant par Shaxi, Dali et enfin Yangshuo !

Nous avons tout simplement adoré notre voyage en Chine et avec l’envie d’en découvrir davantage !

Je vous recommande également ces voyages

Aucun commentaire

Laisser un commentaire